« Monsieur cuisine connect » : pourquoi un tel engouement autour de ce robot cuiseur ?

0
269

Le 3 juin dernier, la chaîne de supermarchés Lidl a lancé son premier modèle de robot cuiseur via la marque SilverCrest, le « Monsieur cuisine connect ». La sortie de ce nouveau modèle a créé un engouement digne du dernier iPhone et les files d’attente devant les magasins étaient nombreuses. Aujourd’hui en rupture de stock, le robot se vend à prix d’or sur Internet.

Un prix très bas pour un robot cuiseur

L’engouement qu’il a suscité, ce nouveau-né de la famille des robots cuiseurs le doit surtout à son prix. Il est d’à peine 359 €, soit entre 3 et 4 fois moins cher que le robot cuiseur le plus populaire du marché, le Thermomix de Vorwerk. Même les modèles de Moulinex, Kenwood et Magimix dépassent souvent les mille euros.

 

Le Thermomix de Vorweck coûte 1259 € et la marque a travaillé son image de luxe pour que les consommateurs n’hésitent plus à souscrire à un micro crédit en ligne s’il le faut pour financer leur achat. Effectivement, le Thermomix est entièrement fabriqué en France et ne peut pas être acheté en magasin, mais seulement à la fin de réunions dédiées et prenant place chez les particuliers directement.

Un robot SilverCrest parfaitement fonctionnel

Jusqu’à présent, aucun des concurrents du Thermomix n’avait vraiment réussi à faire parler d’eux et à lui faire de l’ombre. Le « Monsieur cuisine connect » de SilverCrest y est enfin parvenu en réunissant plusieurs conditions. La première, c’est évidemment un prix très bas, quand on le compare au prix du Thermomix bien sûr.

 

Ensuite, ce sont les promesses de SilverCrest qui ont également fait le succès de ce nouveau robot cuiseur. Effectivement, le « Monsieur cuisine connect » promet de disposer de toutes les fonctionnalités présentes sur le Thermomix sans exception. Ce n’est donc pas un produit low-cost que la marque cherche à vendre, mais un produit de qualité qui ne gonfle pas les prix contrairement à la concurrence.

Un robot cuiseur de qualité ?

Il est encore trop tôt pour savoir exactement si le nouveau robot cuiseur de SilverCrest tient toutes ses promesses. Il semble bien avoir toutes les options promises, mais il est entièrement fabriqué à l’étranger, notamment en Chine. Beaucoup de consommateurs craignent donc que sa durée de vie soit largement inférieure à celle de ses concurrents.

 

En attendant, la rupture de stock a donné l’idée à beaucoup de particuliers qui ont réussi à en acheter plusieurs, de les revendre sur Internet en gonflant les prix. Lidl a promis une arrivée très prochaine de nouveaux stocks et déconseille aux particuliers de dépenser 100 € de plus pour un produit qu’ils auront au bon prix dès la semaine prochaine.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.