Mort d’Annie Cordy : Line Renaud, Mimie Mathy… Immense tristesse et émotion

0
128

Annie Cordy (de son vrai nom Léonie Cooreman) laisse un immense vide dans le monde du spectacle. Immense tristesse et grande émotion se mêlent depuis l’annonce de son décès.

À lire aussi

Dans la soirée du vendredi 4 septembre 2020, la famille de la chanteuse et actrice belge a confirmé la nouvelle de sa disparition à l’AFP, dans un premier temps relayée par Nice-Matin. “Elle a fait un malaise vers 18h00. Les pompiers sont arrivés très vite, ont tout tenté pour la ranimer“, a indiqué sa nièce Michèle Lebon, qui vivait avec elle depuis des années. Annie Cordy s’est éteinte à 92 ans, dans sa maison de Vallauris, près de Cannes. “Elle est partie en quelques minutes“, a-t-elle ajouté.

Avec une solide carrière de 80 ans, Annie Cordy a marqué à jamais le monde du cinéma et de la musique. Celle qui est notamment connue pour ses succès populaires Tata Yoyo et La bonne du curé a touché de multiples générations par son talent et sa joie de vivre si communicative.

Les hommages ne cessent de se multiplier depuis l’annonce de sa mort. “Annie était mon amie de toujours. J’ai tellement de souvenirs à ses côtés. Nous avons tant ri toutes les deux ! Ma peine est immense. Tu vas terriblement me manquer ma Nini. Ta Line“, a réagi Line Renaud sur Twitter. Pour Mimie Mathy, Annie Cordy, “c’était la seule capable d’être au niveau des Américains“, a-t-elle déclaré sur BFMTV. “Elle avait des problèmes de mémoire, je ne suis pas très surpris, mais profondément triste“, a commenté son ami, le chanteur Dave, interrogé par la même chaîne d’information, soulignant combien Annie Cordy incarnait “l’énergie“.

Toute mon enfance… Annie Cordy dans mon objectif il y a trois ans… Sois en paix“, a commenté Nikos Aliagas sur Instagram. Michel Drucker s’est quant à lui souvenu de “quelqu’un qui n’a jamais montré ses tristesses, son désarroi” sur RTL. “Elle adorait le public. Je ne l’ai jamais vue triste, je ne l’ai jamais vue sans énergie. C’est un éclat de rire et un moment de joie de vivre qui disparaît“, a ajouté l’animateur qui l’avait reçue à plusieurs reprises dans son émission Vivement dimanche, sur France 2.

Populaire et solaire, à la ville comme à la scène. Joyeuse et généreuse, avec son public comme ses amis. Ainsi était Annie Cordy. Avec elle disparaît la bande originale d’une vie faite de bonheurs simples, sincères, et communicatifs. Merci madame !” a publié le Premier ministre Jean Castex sur Twitter. “J’apprends avec une infinie tristesse et beaucoup d’émotion le décès d’Annie Cordy, une amie fidèle et attentionnée autant qu’une fée de bonne humeur, une show-girl généreuse pleine de talents. Ce soir je pleure ton départ ma Nini…“, a réagi Stéphane Bern. Je suis très triste d’apprendre la mort d’Annie Cordy Visage pleurant. Elle nous a si longtemps apporté tant de bonheur et de joie de vivre. Chaque rencontre avec elle était formidable et riche d’émotions. Vraiment triste“, a écrit Jean-Pierre Pernaut, également très affecté.