Mort de Bastien (Les 12 Coups) : Deux des meurtriers présumés remis en liberté

0
63

La mort de Bastien Payet continue de susciter l’émotion. L’ancien candidat des 12 Coups de midi en 2018 est brutalement décédé l’année suivante, en 2019, après avoir été roué de coups à Reims. Il avait 23 ans. L’enquête a conduit à mettre en examen trois personnes pour meurtre, à savoir Oussama Zeroual (20 ans), Osman Dogan (18 ans) et Enzo Andolini (19 ans). Mais, depuis le mois de mars dernier, après un an de détention provisoire, il était question d’une possible remise en liberté. D’après L’Union, deux des trois suspects ont finalement pu en bénéficier au cours du mois d’août tout en restant placés sous contrôle judiciaire.

À lire aussi

Il leur sera impossible d’entrer en contact l’un avec l’autre, ni de s’éloigner de la région où ils vivent. Pour le troisième, Oussama Zeroual, c’est le maintien en détention provisoire qui a été ordonné lundi 31 août 2020. Son avocat a annoncé son souhait de faire appel.

D’après l’avocat du suspect Enzo Andolini, aucun témoin ne peut certifier la présence de son client la nuit de l’agression. Il pense alors que la stratégie des deux autres serait de “le charger“, alors que l’ADN de Bastien Payet a bien été retrouvé sur les chaussures d’Oussama Zeroual et d’Osman Dogan. Une reconstitution des faits et des confrontations devraient être organisée prochainement, afin de déterminer les responsabilités de chacun dans la mort tragique de Bastien Payet.

Rappel des faits. Dans la nuit du 8 au 9 mars 2019, Bastien Payet, sa compagne et un couple d’amis ont croisé deux agresseurs qui ont dragué les jeunes femmes. Bastien leur a demandé d’arrêter leurs remarques déplacées et de les laisser tranquilles. C’est alors qu’un troisième homme a rejoint les deux premiers et l’altercation a éclaté. Bastien est mort quelques heures plus tard, à la suite, notamment, des coups qui lui ont été portés à la tête.