Mort de Céline Lechanteur: L’incinération reportée, sa famille veut une autopsie

0
197

La famille de Céline Lechanteur veut des réponses.

Alors que les funérailles et l’incinération de l’ex-candidate de la première édition de The Voice en Belgique devaient avoir lieu samedi dernier, la famille de la défunte a décidé de les faire interrompre et de réclamer une autopsie. Ils ne croient pas que Céline, jeune maman, ait pu mettre fin à des jours.

À lire aussi

En effet, comme le révèlent nos confrères de La Capitale, la famille a demandé à ce que soit reculée la date de l’incinération et elle a également demandé à ce qu’une autopsie soit réalisée. Interrogé par nos confrères, le procureur de division Gilles de Villiers Grand Champs a expliqué : “De manière générale, la famille peut introduire, elle-même ou via un avocat, une demande officielle auprès du parquet pour solliciter une autopsie si elle a des doutes sur les circonstances de la mort. Ça ne veut pas forcément dire qu’on l’autorisera, mais en tous les cas, il y aura une réflexion à ce sujet.” La justice belge doit donc trancher…

Pour rappel, la triste nouvelle de la mort de Céline Lechanteur avait été annoncée par Geoffrey Battelo, son compagnon, le jour même du drame le 28 mai, via sa page Facebook. “Mon amour, ma chérie, toi la maman de ma petite Nina. C’est le coeur brisé que je vous annonce le décès de ma chérie Céline Lechanteur survenu ce jour. Les visites auront lieu mercredi, jeudi et vendredi de 17h à 19h au FunéRader, rue du Martyr, à Herve. L’enterrement sera ce samedi 1er juin en l’église de Grand-Rechain à 10h30 précédé de la levée du corps à 10h au funérarium. PS : Merci de ne pas me téléphoner svp, je n’ai pas la force de parler, mais vos commentaires et messages sont les bienvenus. Repose en paix mon amour“, écrivait-il.

Son compagnon pointé du doigt par la famille

Cependant, sur Facebook, la soeur de la chanteuse et choriste, qui n’avait que 29 ans à sa mort, avait décidé de prendre la parole le 29 mai. Elle ne tolérait pas qu’il soit dit que sa soeur s’était suicidée. “Ma soeur Céline ne s’est pas donné la mort. On l’a poussée à bout. Elle a été manipulée par un pervers narcissique. J’aimerais que les choses soient bien claires pour tout le monde, elle ne s’est pas suicidée !!! Merci de partager au maximum cette publication“, avait-elle écrit. La mère de la défunte artiste avait également indiqué sur sa page, pointant du doigt le compagnon de sa fille : “Je voudrais remettre les pendules à l’heure, ma fille n’a pas mis fin à ses jours, on l’y a forcée à force de harcèlement moral et de manipulation de la part d’une personne narcissique.”

Affaire à suivre…