Mort de Danny Boy, l’un des pionniers du rock’n’roll en France

0
131

Le monde du rock’n’roll a perdu l’un de ses pionniers, celui que certains considèrent comme le premier rockeur français. Danny Boy est mort le 7 août 2020 à l’âge de 84 ans. Le chanteur a succombé à un infarctus. Il était installé depuis plusieurs années à Pont-Audemer, dans l’Eure.

À lire aussi

Danny Boy a toujours été un passionné de rock et cette passion lui donnait une sacrée dose d’énergie. L’an passé, le chanteur assurait encore près de 80 concerts à travers la France.

Cet intérêt profond pour le rock’n’roll , Danny Boy l’a développé dans les années 50, alors qu’il habitait en Normandie. C’est à 18 ans que Claude Piron (son vrai nom) s’est lancé dans la musique, alors qu’il exerçait une toute autre profession depuis plusieurs années, celle de poissonnier. En 1958, il a enregistré son premier 45 tours, sans éclat. En 1960, porté par le mouvement américain des yéyés, il a fondé le groupe Danny Boy et les pénitents, période où il est donc devenu Danny Boy.

Le groupe avait pour particularité de se produire avec des cagoules, ce qui entretenait un certain mystère. Le charme a opéré auprès de la maison de disque qui a accepté de laisser une place plus importante au rock dans l’oeuvre du groupe.

En 1961, Danny Boy et ses musiciens ont intégré le cirque Pinder. Ils sont partis en tournée durant plusieurs mois et étaient les stars du spectacle. Les disques se sont vendus par milliers et les apparitions télé se sont multipliées.

Mais coup d’arrêt à la fin des années 60. Danny Boy a dû faire son service militaire et quand il est revenu, le succès n’était plus là. Il s’est déchiré avec son groupe. Un certain Charles Aznavour lui a pourtant écrit une chanson, Ma solitude. Mais rien n’y a fait, sa carrière est restée au point mort, à tel point que le chanteur a repris son travail de poissonnier. “Ça a été dur ! Quand on a vécu la vie que j’ai vécue, et quand il faut qu’on se retrouve comme ça, à vendre du poisson…En même temps, je n’étais pas dépaysé, c’était mon premier métier“, expliquait Danny Boy dans une interview réalisée en 1979.

Il a finalement passé trente ans à vendre du poisson sur les marchés et c’est finalement en 2004 que Danny Boy a décidé de remonter sur scène. Il a surfé sur le retour des chanteurs quelque peu oubliés . Il a fait partie de plusieurs tournées : Salut Les Copains, Age tendre et tête de bois, ou encore Rock’n’Roll Legend.