Mort de George Floyd : Céline Dion, le coeur brisé, sort du silence et s’engage

0
115

Le 25 mai 2020, un Afro-Américain nommé George Floyd trouvait la mort au cours de son interpellation par un policier blanc, Derek Chauvin, à Minneapolis dans le Minnesota, aux États-Unis. Depuis, le pays de Donald Trump est à feu et à sang. Cette nouvelle tragédie a mobilisé anonymes et personnalités qui appellent à mettre fin au racisme et aux violences policières. La chanteuse Céline Dion a aussi pris la parole.

À lire aussi

Si elle n’hésite jamais à réagir à des drames et à faire d’importants dons de sa poche, la chanteuse Céline Dion n’est toutefois pas vraiment réputée pour s’engager sur des faits de société à caractère politique. Mais la question du racisme fait écho chez la star de 52 ans. “C’est difficile de trouver les mots… Cette tragédie et l’injustice me brisent le coeur. Je ne peux même pas imaginer ce que vit actuellement la famille de George Floyd. Comme plusieurs d’entre vous l’ont dit, il ne suffit plus de ne pas être raciste, il faut être antiraciste. Il y a trop longtemps que ça dure. Le racisme et la brutalité doivent cesser. C’est notre problème à tous, et nous devons combattre collectivement. Je prie pour que tous ensemble nous trouvions la paix. Céline xx…“, a écrit la chanteuse sur Instagram, lundi 1er juin 2020.

L’interprète des tubes The Power of Love, My Heart Will Go On, A New Day Has Come, I’m Alive ou encore Imperfections est de longue date intéressée et mobilisée sur la question du racisme. Céline Dion a notamment donné le prénom Nelson à un de ses jumeaux en hommage au regretté leader sud-africain Nelson Mandela. La diva avait été bouleversée après sa rencontre avec ce dernier en 2008, lors d’une tournée qui lui avait fait faire une escale de huit dates dans le pays. Avec son regretté mari René Angélil et son fils aîné René-Charles, ils avaient notamment visité la prison dans laquelle Mandela avait été retenu pendant vingt-sept ans ainsi que plusieurs autres lieux emblématiques. À l’époque, la star avait reversé l’intégralité du cachet de l’un de ses concerts à Johannesburg – environ 1 million de dollars -, au profit du Nelson Mandela Children’s Fund.

Céline Dion, actuellement chez elle à Las Vegas dans l’attente de la reprise de sa tournée mondiale Courage World Tour, avait aussi chanté la lutte contre le racisme. En 1998, avec Zora sourit, elle mettait en lumière à la fois la condition des femmes et le racisme vécu par ces dernières. Mardi 2 juin, la star a elle aussi participé au mouvement #blackouttuesday qui consistait à publier un carré noir sur Instagram pour donner une image forte sur les réseaux sociaux et encourager tout le monde à se mobiliser contre le racisme.