Accueil Pure Télé Mort de Grichka Bogdanoff, Igor dans le coma : ces expériences qu’ils...

Mort de Grichka Bogdanoff, Igor dans le coma : ces expériences qu’ils n’ont pas pu faire

0
24

Le 11 décembre, sur France Bleu, Déborah Grunwald avait interviewé Igor et Grichka est mort de la Covid-19. Il avait 72 ans et n’était pas vacciné. Son frère Igor, lui, est hospitalisé et dans le coma pour les mêmes raisons. Cette dernière interview des jumeaux est donc particulière surtout que, lors de cet entretien pour la radio, ils évoquaient la mort et leur intérêt pour un laboratoire qui travaille sur l’allongement de la vie.

C’est exactement ce qui arrive lors de la disparition physique

Nous sommes à votre enterrement, figés dans votre cercueil, est-ce que vous avez déjà anticipé ce jour ?“, la question de la journaliste prend un sens singulier étant donné les événements. Mais les frères, loin d’imaginer ce qu’il allait se passer ont répondu scientifiquement. “Oui et non, de manière distancée par nos découvertes – le mot est un peu fort – mais en tout cas notre intuition scientifique de ce que représente l’au-delà. La mort n’est pas un arrêt, pas du tout. De même que l’univers a une origine et une fin. Nous nous sommes posés la question de savoir qu’est-ce qu’il pouvait exister après. Il faut savoir que ce qui arrive à l’univers ça nous arrive aussi à nous les êtres humains. Lorsque la matière qui les compose s’arrête, ils sont prolongés par autre chose. C’est ce qu’on appelle l’information, c’est à dire la totalité de ce qu’ils sont“, déclare un des Bogdanoff. En gros l’information serait l’âge et les jumeaux croyaient en une forme de vie après la mort.

Quand vous glissez le disque ou DVD à l’intérieur de votre lecteur et que vous appuyez sur play, à ce moment-là vous voyiez le film, une histoire, une réalité… vous êtes dans le monde de l’énergie parce que pendant une heure et demi parce énergie vous permet de regarder le film. Et quand vous appuyez sur le bouton eject, là, l’écran devient noir mais toute l’histoire est dans votre DVD. Ce n’est rien d’autre que de l’information. Il n’y a plus de temps réel, que du temps imaginaire mais ça ne veut pas dire que les héros ont disparu. C’est exactement ce qui arrive lors de la disparition physique“, a poursuivi l’autre.

On n’en est pas encore aux tests mais lorsque le moment sera venu on le fera

Igor et Grichka Bogdanoff ont ensuite révélé s’intéresser de très très près à des études menées sur l’allongement de vie. Ils auraient même été prêts à servir de cobayes. “Nous sommes proches d’un laboratoire qui travaille sur la très très longue vie, l’allongement de la vie et nous sommes immergés dans la connaissance de ces processus. On n’en est pas encore aux tests mais lorsque le moment sera venu on le fera“, avait lancé un des frères. Et l’autre de conclure : “Ce n’est pas pour être plus éternel mais réparer tous les dysfonctionnements dûs à l’âge. Le requin du Groenland a une durée de vie de 450 ans et on pense que c’est une limite qui peut être franchie allègrement et aller jusqu’à 600 ans. Pourquoi il aurait ce privilège et pas l’être humain ? Des chercheurs comme le professeur Lemaitre et d’autre veulent reculer cette barrière.

Jean-Marc Lemaitre est directeur de recherche Inserm et responsable de l’équipe “Génome et plasticité cellulaire dans le développement et le vieillissement”, à l’Institut de médecine régénératrice et de biothérapies, dont il est le directeur adjoint. Il travaille sur la régénération tissulaire et cherche notamment à corriger les déficits des organes vieillissants.