Mort de Grichka Bogdanoff : Pourquoi refusait-il de se faire vacciner ?

0
46

La nouvelle a choqué beaucoup de personnes : est mort mardi 28 décembre 2021 de la Covid-19. Il avait 72 ans. Ce que l’on a appris quelques heures plus tard, c’est que son frère Igor, était lui aussi hospitalisé après avoir été contaminé par le coronavirus. Les jumeaux n’étaient pas vaccinés.

Luc Ferry, philosophe et ancien ministre de la Jeunesse, de l’Éducation nationale et de la Recherche leur avait pourtant conseillé de le faire, comme il le révèle au Parisien. “Je leur ai dit cinquante fois de se faire vacciner contre le Covid-19, nous confie Luc Ferry, ami de trente ans des frères Bogdanov, avec qui il partait en vacances. On en a encore parlé au téléphone il y a moins de trois semaines quand tout allait bien pour eux“, indique-t-il à nos confrères. Et de poursuivre : “Grichka, comme Igor, n’était pas antivax. Il était antivax pour lui-même, précise Luc Ferry. Je lui disais que c’était grotesque. Qu’ils étaient fous !

En réalité, les jumeaux pensaient que leur hygiène de vie les protégeait à en croire l’ancien ministre, lequel révèle donc pourquoi les jumeaux ont fait le choix de ne pas se faire vacciner. Il déclare : “Etant très sportifs, sans un gramme de graisse, ils croyaient que le vaccin était plus dangereux. Ils ne tombaient jamais malades. (…) Sauf qu’à 72 ans, le système immunitaire n’est plus aussi performant qu’avant. Quelle bêtise, mais quelle bêtise ! Grichka était un personnage hors du monde, singulier, mais tout sauf un méchant.”

L’annonce de la mort de Grichka a bouleversé de nombreuses personnalités dont Cyril Hanouna avec qui les jumeaux ont collaboré en 2017 dans Touche pas à poste où ils présentaient une chronique scientifique. Avec la star de C8, ils ont aussi un tube, Bogda Bogdanov, morceau dans lequel il est notamment question de leur apparence physique. “Je viens d’apprendre la disparition de Grichka, je suis vraiment très affecté. Il va beaucoup me manquer. C’était un garçon d’une intelligence incroyable et d’une autodérision qui forçait le respect. J’ai des souvenirs de fou avec lui. Je pense fort à Igor et à sa famille. Très triste“, avait-t-il écrit.