Mort de Jean-Pierre Pernaut : Bouleversée, Marie-Sophie Lacarrau rend hommage à cette “force de la nature”

0
72

Une étoile en plus brille dans le ciel depuis le 2 mars 2022. Et quelle étoile ! Jean-Pierre Pernaut est mort à l’âge de 71 ans, laissant ainsi son épouse Nathalie Marquay et ses enfants Lou, Tom (nés de son union avec Miss France 1987 en 2002 et 2003) Olivier et Julia (nés en 1981 et 1978 de son ancien mariage avec Dominique Bonnet) dans un profond chagrin. Bon nombre de personnalités et d’anonymes ont aussi fait part de leur tristesse, parmi lesquels Parisien à la suite de la disparition de Jean-Pierre Pernaut. L’occasion de dire tout le bien qu’elle pensait de celui qui a touché tant de Français avec son amour pour les régions ou son franc-parler. La voix chargée d’émotion, elle a évoqué un “moment difficile” et a eu une pensée pour les proches du regretté présentateur. En cette période, elle Marie-Sophie Lacarrau préfère penser aux moments positifs qu’elle a vécus avec lui. Comme toutes les conversations qu’ils ont pu avoir avant qu’elle ne prenne sa relève. “Je mesure la chance que j’ai eue d’échanger autant avec Jean-Pierre. Il a été d’une bienveillance incroyable. On salue le grand professionnel et humainement c’était une belle personne. Je retiens tout ce qu’il a donné au 13 Heures. Il l’a inventé, clairement. Il s’est battu et il a tant donné aux personnes qui travaillaient avec lui. Moi, je le voyais comme un roc, Jean-Pierre. J’avais l’impression qu’il était massif et que rien ne pouvait l’atteindre, pas même la maladie. Cela glissait sur lui et il en parlait avec beaucoup de détachement. On ne pouvait pas imaginer qu’elle prendrait le dessus. C’était lui, la force de la nature“, a-t-elle poursuivi.

Marie-Sophie Lacarrau a ensuite mis en avant le fait que Jean-Pierre Pernaut a donné la parole à ceux qui ne l’avaient pas, ce qui a fait qu’il était tant apprécié. Il a été un modèle pour de nombreux journalistes et il a su embarquer avec lui toute son équipe ainsi que TF1. “Il a été seul contre tous et peu importaient les railleries. Il travaillait pour les téléspectateurs, savait écouter et les écouter eux. C’est une belle leçon“, a précisé l’épouse de Pierre Bascoul. Elle a aimé que, lors de leurs échanges, il était dans le partage et non dans le fait de donner des conseils. “L’équipe du 13 Heures aura à coeur de lui rendre l’hommage qu’il mérite. Il va falloir être à la hauteur. Pendant 33 ans, Jean Pierre a accompagné le quotidien des Français, leur déjeuner. Il avait sa place à leur table“, a-t-elle conclu.