Accueil Pure Cinema Mort de Marcel Bluwal : Catherine Frot, Ariane Ascaride et Jean-Pierre Darroussin...

Mort de Marcel Bluwal : Catherine Frot, Ariane Ascaride et Jean-Pierre Darroussin à l’hommage du réalisateur

0
18

Le cinéma français a fait ses adieux à l’une des plus grandes figures du conservatoire d’art dramatique de Paris. Marcel Bluwal s’est éteint samedi 23 octobre au matin “paisiblement”, comme l’a annoncé son entourage à l’AFP. Il avait 96 ans. Un hommage lui a été rendu au cimetière de Montmartre, ce vendredi 29 octobre en présence de proches et amis.

Plusieurs personnalités du cinéma ont fait le déplacement pour saluer la mémoire de cet immense artiste, à qui l’on doit des émissions enfantines comme Jeudi après-midi mais qui a également travaillé à la mise en scène de réalisations théâtrales et cinématographiques comme Le Misanthrope, Dom Juan revient de guerre, Carambolages ou encore Le plus beau pays du monde). Marcel Bluwal a collaboré avec les plus grands comme Claude Brasseur, Louis de Funès et Michel Piccoli.

De nombreux acteurs été là dans la journée : Son épouse et grande comédienne Danièle Lebrun était présente ainsi que Ariane Ascaride, grande amie du réalisateur, Catherine Jacob, François Marthouret, Pierre Santini, Jean-François Balmer, Nicolas Vaude, Jean-Pierre Darroussin, le journaliste François de Closets…

Visages fermés, les comédiens et comédiennes ont rendu hommage à l’homme de cinéma et de télévision, dont la disparition a bouleversé Emmanuel et Brigitte Macron.Il avait enluminé les très riches heures de la télévision française en faisant redécouvrir Molière, Marivaux ou Beaumarchais à des millions de Français, tout en inventant des programmes et des formats qui ont façonné l’histoire et le visage de la petite lucarne, peut-on lire dans un communiqué publié sur le site de l’Elysée.

Très affectée par la mort de son ami, Ariane Ascaride posté sur sa page Facebook : “Voilà il y a un mois nous étions tous ensemble à savourer le bonheur de passer un dimanche après midi. Marcel s’est aujourd’hui envolé vers d’autres horizons inconnus. Monsieur Marcel Bluwal a été appelé vers des contrées si lointaines que rien ni personne ne pourra le faire revenir. Mon chagrin est immense, je lui souhaite un beau voyage, il a été un homme essentiel.”