Mort de Meat Loaf : les causes du décès du chanteur révélées

0
76

On en sait désormais plus sur la mort de l’ancienne gloire du rock Meat Loaf survenue jeudi 20 janvier 2022. Le célèbre auteur de l’album culte Bat out of Hell vendu à 43 millions d’exemplaires en 1977 a été terrassé par la Covid à l’âge de 74 ans.

Comme le révèle TMZ, il avait annulé un dîner d’affaires plus tôt dans la semaine pour cause de maladie. Il a passé les dernières heures de sa vie avec sa femme Deborah qui se trouvait à son chevet, comme l’indique le communiqué publié sur la page du chanteur : “C’est le coeur brisé que nous annonçons que l’incomparable Meat Loaf est parti ce soir, sa femme Déborah à ses côtés (…) Ses filles Pearl et Amanda et des amis proches l’ont accompagné tout au long des dernières 24 heures.” Au fil des 6 longues décennies de sa carrière, il avait dû faire face à différents problèmes de santé (il s’était notamment effondré sur scène au Canada en 2016). Nous ne savons pas s’il était vacciné.

Le chanteur aux qualités vocales indéniables, et appelé Meat Loaf (pain de viande) en référence à sa carrure imposante, avait vendu 43 millions d’albums en 1977 avec son album Bat out of Hell. Il avait par la suite effectué un retour gagnant en 1993 avec le titre “ I’d Do Anything for Love (But I Won’t Do That)” qui lui a valu un Grammy Award. Il s’était en parallèle illustré dans des films cultes, comme The Rocky Horror Picture Show en 1975, Fight club deDavid Fincher en 1999 et faisait une apparition dans le film des Spice girls, The Spice world, le film.

Né au Texas, le jeune Marvin Lee Aday, de son vrai nom, connait une enfance difficile. Élevé par un père alcoolique et moqué à l’école pour son surpoids, c’est au décès de sa mère, tuée par un cancer, qu’il décide de partir pour New-York. Meat Loaf qui avait alors un énorme potentiel vocal fera une rencontre déterminante, celle du musicien et parolier Jim Steinman, qui lui écrira sa musique et ses textes.

Fervent républicain, il s’était engagé en faveur de Mitt Romney face à Barack Obama. Il s’était également dressé contre le “politiquement correct” en annonçant que son dernier album (Braver Then We Are) serait “cru et politiquement incorrect.