Mort de Philippe Gildas : “C’était impossible !”, sa femme Maryse se confie sur leur histoire d’amour

0
423

Dans Les Enfants de la télé le 28 octobre, Maryse Gildas a accordé une interview touchante à Laurent Ruquier. La femme de Philippe Gildas, mort à l’âge de 82 ans, est revenue sur le début de son histoire d’amour avec cette grande figure de la télévision française.

Pendant cinq ans, Philippe et Maryse Gildas ont formé un couple radiophonique dans la matinale d’Europe 1 avant de tomber amoureux et de ne plus jamais se quitter. L’ancienne star de Canal + est morte à l’âge de 82 ans dans la nuit de du samedi 27 au dimanche 28 octobre des suites d’un cancer. Dans l’émission Les Enfants de la télé, diffusée sur France 2 le 28 octobre, Laurent Ruquier a tenu à lui rendre hommage. Maryse Gildas lui a accordé une interview émouvante durant laquelle elle a évoqué les débuts de son histoire d’amour avec Philippe Gildas.

Elle tient à rappeler qu’ils ne sont “pas tomber amoureux à l’antenne.” Ils n’étaient tout simplement pas libres l’un et l’autre à l’époque : “J’avais quelqu’un dans ma vie et lui, il était très marié. C’était impossible ! C’est après quand il a été nommé directeur de l’antenne et qu’on ne les voyait plus car ils étaient enfermés dans leur bureau. Là, il y a eu un manque donc il m’a invité à déjeuner. Tout allait très mal à ce moment-là dans ma vie. Je n’avais que le boulot en tête.”

“J’ai senti une épaule et une bienveillance”

Maryse Gildas, qui a remercié tous ceux qui ont rendu hommage à son mari, est revenue sur ce qui l’a fait craquer à l’époque avec un Philippe Gildas, qui en pinçait pour elle depuis bien longtemps : “J’ai senti une épaule et une bienveillance. J’ai senti qu’il avait quand même un petit truc pour moi. Mais je n’étais pas dans cet état d’esprit à cette époque. Il a mis un peu de temps, puis un jour, c’est venu tout seul et c’était une transfusion d’amour.” Les deux amoureux ne se sont plus jamais quittés après le début de cette love story dans les années 1980 avant d’affronter ensemble la maladie ces derniers mois.