Mort de William Hurt : l’ex-mari de Sandrine Bonnaire a souffert jusqu’au bout… confidences

0
162

Survenue le 13 mars 2022, la mort de William Hurt suscite une vive émotion. L’acteur et ex-mari de Sandrine Bonnaire a succombé à un cancer de la prostate. Un proche du défunt a raconté ses derniers jours, faits de douleur et de souffrance…

Il souffrait énormément, et il s’en est allé paisiblement

C’est au DailyMail qu’une source non-identifiée proche de William Hurt s’est confiée. Elle a retracé les derniers instants de l’acteur décédé à l’âge de 71 ans. “Sa mort n’était pas plus une tragédie qu’un cadeau. Il souffrait énormément, et il s’en est allé paisiblement“, indique l’informateur, avant de raconter le revers de la maladie.

William ne voulait pas prendre d’opiacés parce qu’il était sobre depuis des décennies. C’est pour ça qu’il avait cherché des traitements alternatifs. Et il s’était bien porté pendant très longtemps. Il a même fait quelques films. Mais le cancer a repris le dessus. Il s’était résolu à prendre de la morphine seulement la semaine dernière“, a poursuivi l’insider cité par le DailyMail. Diagnostiqué en mai 2018, le cancer de la prostate de William Hurt était devenu incurable. La tumeur s’était métastasée aux os de l’acteur.

Malgré son état de santé qui se dégradait, William Hurt était resté opérationnel. “Nous nous sommes beaucoup parlé l’année dernière, et il était toujours le même. Même sur son lit de mort, il était un peu vague, mais il était quand même vraiment vif, jusqu’à la fin“, conclut la source du tabloïd britannique.

William Hurt est mort à son domicile, dans la ville de Portland, en Oregon. “C’est avec une grande tristesse que la famille Hurt pleure le décès de William Hurt, père bien-aimé et acteur oscarisé, le 13 mars 2022, une semaine avant son 72e anniversaire. Il est décédé paisiblement, en famille, de causes naturelles“, avait écrit Will, le fils du défunt, dans un communiqué transmis à plusieurs médias américains. Il avait reçu l’Oscar du meilleur acteur en 1985 pour avoir joué un prisonnier gay dans Kiss of the Spider Woman (Le Baiser de la femme araignée).

William Hurt avait 4 enfants au total, dont une fille, Jeanne (28 ans), née de son histoire d’amour avec Sandrine Bonnaire.