Mort de Yuko Takeuchi (The Ring) : mystère autour du drame, son mari découvre le corps

0
88

Triste nouvelle. L’actrice Yuko Takeuchi est décédée, comme l’ont rapporté plusieurs médias locaux. Âgée de 40 ans, elle a été retrouvée dans son appartement de Tokyo, le dimanche 27 septembre 2020 au matin. L’interprète de Tomoko Ôishi (The Ring) a ensuite été transportée à l’hôpital, où elle a été déclarée morte, comme le précise le Japan Times.

À lire aussi

Un brouillard de flou et de mystère entoure désormais la mort de Yuko Takeuchi. Si l’actrice n’a pas laissé de note expliquant son geste supposé, la piste du suicide reste tout de même envisagée. Depuis plusieurs années désormais, le Japon fait face comme la Corée à une recrudescence des suicides, marquée par une augmentation du phénomène chez les personnalités publiques, notamment dans l’univers de la musique.

C’est arrivé d’un coup, et on est tous choqués et attristés par la nouvelle“, a expliqué Stardust Promotion, l’agence de la comédienne dans un communiqué. La mort de Yuko Takeuchi – connue internationalement et extrêmement populaire au Japon – a provoqué une importante vague d’émotions.

Elle était “la même que d’habitude”

C’est son mari, l’acteur Nakabayashi Taiki qui a découvert Yuko Takeuchi effondrée dans son appartement. “Je ne peux pas penser à une raison qui l’aurait poussée à faire ça. Elle semblait être la même que d’habitude“, a-t-il expliqué en conférence de presse. Il était le second mari de la comédienne. Mère d’un adolescent issu d’une union précédente, elle était également mère d’un bébé né en janvier dernier.

Yuko Takeuchi avait commencé sa carrière en 1996 dans le drame Cyborg, avant d’intégrer plusieurs séries japonaises. En 2002, elle décroche le rôle qui lui donnera une envergure internationale : le film d’horreur The Ring. Parmi ses rôles notables, on peut citer Miss Sherlock, co-produit par Hulu et HBO Asia. Sa plus récente production est le film The Confidenceman JP : Princess, sorti en juillet dernier.

Maintenant que je suis dans ma quarantaine, je n’ai pas la nécessité de regarder en arrière. Au lieu de ça, c’est comme si tout un tas de poids étaient tombés de mes épaules. Je me sens plus légère“, avait-elle confié au magazine Lee, dans l’édition du mois d’octobre 2020. Questionnée sur la pandémie, Yuko Takeuchi répondait : “Avoir du temps face à face avec ma famille me donne l’impression que c’est normal de valoriser un peu plus ma propre vie. À mon âge, j’ai envie de profiter de mon temps en famille, tout en ayant cet axe, mon travail“.