Moundir prêt à tuer un homme dans le passé : “À un moment, on ne contrôle plus rien”

0
14

Moundir revient de loin. Il y quelques mois, l’animateur a contracté une forme sévère de la Covid-19, ce qui l’a conduit à se faire hospitaliser plusieurs semaines. Enfin rétabli, il fait la promotion de son livre autobiographique, Père un fils. Dans cet ouvrage, Moundir dévoile toutes ses facettes, les bonnes comme les mauvaises.

Il y a quelques années, Moundir a notamment connu de lourds problèmes financiers après avoir été arnaqué par un associé. S’en est alors suivi trois ans de grosse galères. À ce moment-là, il aurait pu aggraver son cas en commettant l’irréparable : tuer celui qui lui avait causé tort. “On a tous en nous une part de dangerosité. J’étais marié, les problèmes, les dettes s’accumulaient. À un moment, on ne contrôle plus rien. Vous basculez dans une personnalité qui n’est pas la vôtre. Si demain on touche à votre enfant, il y a un instinct protecteur que vous n’allez pas reconnaître en vous qui va se réveiller… Une femme qui se prend des coups à chaque fois, à un moment ce n’est plus possible. Pour se protéger, il arrive ce qu’il arrive“, a-t-il confié au média belge 7 sur 7.

Une issue irrémédiable heureusement évitée de justesse grâce à sa femme. En effet, Inès ne l’a jamais laissé tomber et c’est bien son amour qui lui a permis de s’en sortir et de ne pas commettre de crime. “J’étais parti pour régler son compte à ce gars quand j’ai reçu un SMS d’Inès me disant qu’elle m’aimait. J’ai fait demi-tour…“, avait-il relaté pour Télé Loisirs en mai dernier.

Ma femme m’a énormément changé

En y repensant, Moundir ne peut alors que se montrer reconnaissant envers son épouse : “Ma femme m’a énormément changé. On a vécu des choses difficiles par ma faute. Mais la vie récompense ceux qui patientent et qui sont endurants. J’ai trois enfants, je suis heureux, on avance dans la sérénité, dans notre foi, dans la bienveillance“, s’est-il encore réjouit pour 7 sur 7.

Avec son ouvrage, Moundir livre donc un récit très intime et sans aucun tabou. Une forme de libération pour l’ex-aventurier de Koh-Lanta. “Je savais qu’avec ce livre, je devais me mettre à nu. Il était hors de question de tricher ou d’embellir ma vie. Moi, je ne baisse jamais le regard devant le miroir.