Nabilla Benattia méconnaissable enfant : elle révèle son drôle de surnom

0
143

Thomas Vergara est fier d’avoir une femme comme Nabilla Benattia. Dès qu’il en a l’occasion, il lui déclare son amour sur Snapchat ou partage de tendres moments à ses côtés. Mais le 17 juin 2020, ce sont des photos d’enfance de la belle brune de 28 ans qu’il a dévoilées sur le réseau social.

À lire aussi

Les fans de Nabilla Benattia devaient être heureux en découvrant les stories de Thomas Vergara hier soir. Alors que les parents de Milann (8 mois) étaient de sortie, ils sont retombés sur des clichés de l’ancienne star de télé-réalité enfant. Et le beau brun de 33 ans n’a pas manqué de les dévoiler à ses fans. Sur la première, on peut voir la jeune maman regarder l’objectif sans sourire. À l’époque, elle avait une coupe au carré et de magnifiques bouclettes. Sur la seconde, elle fixe l’objectif avec la même mine. Ce qui change ? Ses cheveux sont un peu plus longs. “Est-ce que vous la reconnaissez ? Tu étais belle hein. Tu avais une belle bouche et de belles boucles“, a lancé Thomas. Son épouse a donc déclaré : “C’est moi. On m’appelait boucles d’or, mais couleur marron. Je devais peut-être avoir 5 ans.

Les tourtereaux avaient bien mérité leur soirée en amoureux, car le début de leur journée ne s’est pas passé comme prévu. Leur voiture est en effet tombée en panne d’essence. Heureusement, Thomas Vergara et Nabilla ont eu de la chance dans leur malheur. “On est tombé en panne devant la station, c’est incroyable. La voiture s’est arrêtée, elle ne démarre plus. Je ne sais pas comment on va faire. On ne peut pas la pousser comme il n’y a pas de frein à main. Ils sont partis chercher un jerrican pour mettre l’essence dedans. Pour même pas trois mètres. Mais on n’a pas le choix. Elle commençait à brouter sur l’autoroute, la voiture. Quelle chance j’ai eue de tomber en panne devant la station“, a confié le jeune papa. Il a ensuite révélé que cet imprévu avait mis sa belle de très mauvaise humeur : “Nabilla était dans un état d’énervement. Elle ma dit : ‘Tu ne peux pas gérer l’essence ? Ce n’est pas à moi de gérer ça !’