Nabilla clashe TPMP People, des “moldus qui n’ont rien fait de leur vie”

0
107

C’en est trop pour Nabilla ! La maman du petit Milann sort les griffes après avoir découvert les images de TPMP People. Les chroniqueurs ont en effet critiqué la femme de Thomas Vergara ainsi que son fastueux train de vie à Dubaï lors du prime du 22 novembre 2019. Le lendemain, l’ancienne candidate de télé-réalité ne s’est pas privée de clasher Matthieu Delormeau et ses invités : “J’étais en train de regarder les séquences de TPMP People, autant dire que c’est une émission qui ne vole pas très haut.” Après avoir pris connaissance des différents reproches à son encontre, la fille de Marie-Luce Grange dit, sans langue de bois, ce qu’elle pense de l’émission de C8 : “Ils sont vraiment méchants. Ils critiquent tout. Pendant toute l’émission, ils m’ont critiquée. Sur qui j’étais, sur ce que je faisais…

À lire aussi

Je ne saurais même pas mettre des noms sur ces visages

Désormais installée à Dubaï, l’ancienne candidate des Anges regrette la mentalité française empreinte de jalousie envers les gens qui ont réussi. Elle déclare : “En France, les gens qui réussissent, on essaye de les enterrer. Et le pire c’est qu’autour de cette table il n’y en a pas un qui a fait ce que j’ai fait. Il n’y en a pas un qui a son entreprise. C’est juste des gens autour d’une table sur une chaise qui sont là et qui critiquent.

C’est juste de la méchanceté gratuite

Elle poursuit : “Moi, j’accepte la critique, mais quand elle est fondée. Leurs critiques n’ont aucun fondement. C’est juste de la méchanceté gratuite et ils font ça avec plein de personnes. Mais le truc, c’est que moi ils le font mais tout le temps ! (…) Je les connais même pas, pour moi c’est des “moldus”, c’est des fantômes je ne saurais même pas mettre des noms sur ces visages.

Fidèle à elle-même, la jolie brune de 27 ans conclut avec tout le caractère et la pugnacité qu’on lui connaît : “Des critiques et des méchancetés gratuites j’en ai vu passer depuis toutes ces années (…) Ça ne m’a jamais empêchée d’avancer.” Les chroniqueurs répondront-ils aux déclarations de Nabilla ?