Nabilla émue aux larmes : parenthèse bouleversante au Kenya avec Thomas et Milann

0
7

Nabilla continue de réaliser tous ses rêves… Ces derniers jours, elle a posé ses bagages au Kenya avec son mari Thomas Vergara et leur fils Milann (1 an et demi). La célèbre influenceuse aux millions d’abonnés a eu la chance d’investir les lieux d’un manoir très prisé et surtout très particulier. Mais ce n’est pas tout.

Et pour cause, le très chic établissement où a séjourné l’ancienne candidate de télé réalité est peuplé de… girafes ! En effet, l’hôtel – qui coûte les yeux de la tête et peut parfois faire attendre ses clients un an avant d’avoir une chambre libre – reçoit régulièrement la visite d’un troupeau local de ces animaux, lesquels se laissent approcher par les visiteurs, si tant est qu’ils ont quelque chose à grignoter sous la main. Une expérience unique et privilégiée qu’elle a évidement partagé avec sa communauté sur les réseaux sociaux De quoi susciter l’envie chez tous ceux qui ne peuvent pas voyager depuis des mois… Mais Nabilla ne s’est pas rendue au Kenya uniquement pour se faire plaisir. La jolie brune de 29 ans avait également prévu de faire une escale dans un orphelinat, à Nairobi.

Je vous explique un petit peu. Aujourd’hui, on a rendu visite à l’organisation Imani Children’s Home, qui s’occupe des enfants orphelins, abandonnés dès la naissance. Ils s’occupent d’eux jusqu’à l’âge de 18 ans. Du coup, on a visité l’orphelinat, on leur a apporté aussi des valises de cadeaux, pour les petites filles et les petits garçons. Ils nous avaient dit au préalable quels enfants étaient présents, et on a pu s’adapter aux besoins de tous. C’est pour ça qu’on est parti avec plusieurs valises, remplies de cadeaux pour les enfants“, a-t-elle expliqué via sa story Instagram. Nabilla a par ailleurs confié avoir pris en charge les assurances maladie de tous les enfants. Et avec son mari, elle parraine désormais quatre enfants dont la scolarité est à leurs frais.

Cette visite l’a forcément émue aux larme, elle qui ne peut que se rendre compte de sa chance. “C’était très touchant quand on est arrivé, tous les enfants nous ont accueilli en chantant, c’était vraiment un moment de dingue. On a pu parler un peu avec eux, échanger et franchement ça nous a fait vraiment du bien, ça nous rappelle qu’on est des gens privilégiés…“, a-t-elle déclaré. Un moment qu’elle chérira à vie avant de rentrer chez elle dans sa chic villa de Dubaï.