Nabilla et Thomas Vergara victimes du grand banditisme ? Des milliers d’euros auraient été en jeu

0
119

rumeurs d’une deuxième grossesse qui sont évoquées. D’après les informations de nos confrères, l’épouse de Thomas Vergara aurait eu affaire à des figures du grand banditisme français.

Les faits se seraient déroulés un an avant la fameuse affaire du coup de couteau. En 2013, Nabilla Benattia est à Miami dans le cadre du tournage de l’émission de télé-réalité Les Anges. Saison durant laquelle elle a rencontré celui avec qui elle a eu Milann (2 ans) et où elle a prononcé son fameux “Non mais allô quoi“. Mais ce serait aussi la saison au cours de laquelle elle aurait insulté une passante avant de se battre avec elle. Selon certaines sources, la brunette de 29 ans était “fortement alcoolisée” au moment des faits raconte le magazine. La victime lui aurait fait savoir qu’elle faisait partie de la famille Hornec, dont les trois frères Marc (dit ‘le forain’), Mario (alias Eddy Mitchell) et Jean-Claude (dit ‘Loune’) sont connus pour des faits de grands banditismes. Cela va de l’attaque de fourgons à des extorsions de fonds.

A en croire les déclarations de Nabilla et Thomas dans la presse, l’affaire avait rapidement été réglée. “Je n’ai pas peur. Ni d’elle, ni des frères Trucmuche qu’elle cite. Je ne sais pas qui c’est, mais ça me fait penser à des sorciers vaudous. Je n’ai pas eu de nouvelles d’eux non plus“, avait expliqué la jeune femme à Closer en août 2013. De son côté, son cher et tendre avait confié à Public à l’époque : “Nabilla a pris l’initiative d’appeler les frères Hornec pour mettre les choses au clair. Cela s’est super bien passé, car la nana n’est pas de leur famille en fait. La meuf a voulu se faire mousser. Du coup le jeu s’est calmé. On doit même aller prendre un verre ensemble à notre retour.

Pourtant selon une source judiciaire qui aurait suivi le dossier, cela se serait passé autrement. “Ils sont venus chez elle à l’époque à Paris. Ils lui ont dit qu’ils n’appréciaient pas du tout qu’elle utilise leur nom et qu’elle dise qu’elle les connaissait“, a-t-elle confié. Une histoire racontée dans l’enquête Les derniers seigneurs de Paris. Leurs auteurs Michel Mary, Frédéric Ploquin évoquent un “terrain d’entente” concernant une “virée à Disneyland pour toute la famille. Une version confirmée par une source à Public. Elle précise qu’une “vingtaine de personnes proches des Hornec auraient passé un week-end dans de luxueux hôtels du parc, pour une somme de plusieurs milliers d’euros. Pour l’heure, Nabilla et Thomas ne se sont pas exprimés.