Nadège (L’amour est dans le pré) très complexée : ses propos choquent Karine Le Marchand

0
101

L’amour est dans le pré 2022, ça continue. Après avoir découvert Alexandre lors de la diffusion de la seconde salve des portraits, ce lundi 21 février, les téléspectateurs ont fait la connaissance de Nadège (30 ans), une inséminatrice d’équins qui vient de Bretagne.

Nadège est très coquette. Elle a les ongles toujours vernis, aime renouveler ses produits de beauté et se faire belle quand elle sort. Elle est co-directrice d’un haras qu’elle a rejoint une fois son bac en poche. Un bonheur pour la jeune femme qui s’est découvert une passion pour les chevaux très jeune. C’est il y a quatre ans qu’elle a ajouté la fonction d’inséminatrice à ses cordes. Son travail, c’est toute sa vie. Elle y est trop attachée pour le quitter.

Il ne lui manque plus que l’amour pour être pleinement épanouie. Le travail étant sa priorité, elle n’a jamais vécu avec un homme. Mais voir ses proches qui sont tous en couple et parfois mariés et parents, a provoqué un déclic. Elle n’a présenté qu’un garçon à ses parents à l’âge de 18 ans. Une histoire qui n’a duré qu’un an, car son ex voulait déjà s’engager, alors qu’elle n’était pas prête. Depuis, elle n’a eu “que des aventures“, des histoires sans lendemain qui ont fini par l’atteindre.

Nadège manque cruellement de confiance en elle. Elle se considère comme “pas très jolie” et juge son corps “pas très intéressant. Des propos qui ont choqué la présentatrice. “C’est quoi cette phrase affreuse“, s’est-elle exclamée. L’agricultrice est très complexée, notamment par son ventre et ses cuisses. Elle s’est donc cachée dans son travail. “Quand je me regarde dans la glace, je ne me trouve pas jolie. Je me trouve très costaud, depuis toujours“, a-t-elle poursuivi.

C’est sa meilleure amie et un bon copain qui ont décidé de prendre le taureau par les cornes en l’inscrivant à L’amour est dans le pré. Nadège craint d’être blessée et de ne pas pouvoir se relever. “J’ai peur de tomber amoureuse, parce que j’ai l’impression de ne jamais avoir été aimée par un homme. Ca c’est dur“, a-t-elle confié en larmes. Malgré tout, elle veut essayer d’ouvrir sa carapace grâce à cette expérience, pour trouver l’homme de sa vie. Elle a fondé sa maison et espère pouvoir y accueillir un mari et un bébé, car elle ne conçoit pas sa vie sans enfant. Si un prétendant a un enfant, cela ne la dérange pas. En revanche, il faudrait qu’il accepte d’en avoir au moins un autre avec elle.

Nadège espère rencontrer un homme protecteur, qui a du charisme et qui soit toujours jovial, gentil et drôle. Et surtout qui saura la rassurer. Il faut aussi qu’il ait en dessous de 40 ans. “J’aime bien les hommes confortables“, a-t-elle conclu son portrait.