Nagui meurtri par le décès de son père : l’animateur craque en direct

0
15

Séquence émotion ce mercredi 14 avril 2021 sur France Inter. Nagui était invité de L’instant M pour parler du tournant que prend sa carrière. En effet, l’animateur a annoncé quitter Tout le monde veut prendre sa place, qu’il présentait depuis 2006, pour se consacrer à de nouveaux projets. Parmi eux se trouve la production de fictions. Le 21 avril prochain, la première série pour laquelle il a travaillé sera d’ailleurs dévoilée au grand public sur France 2. Appelée L’école de la vie, elle raconte l’histoire d’un enseignant qui se dévoue pour ses élèves qui rencontrent des problèmes personnels.

L’Éducation nationale est un thème que maîtrise très bien Nagui, lui qui a été élevé par des parents professeurs. En faisant la promotion de cette série événement, il a tout naturellement évoqué ces derniers. “Maman et papa étaient professeurs et j’ai vécu ces situations-là, c’est-à-dire…“, a-t-il commencé à confier avant de s’arrêter, bouleversé. Et pour cause, ces déclarations lui ont rappelé la disparition de son père, Lotfy Fam, un docteur de lettres et un professeur d’histoire de la littérature arabe qui a officié à la Sorbonne à Paris.

Sa mère, quant à elle, était professeur de français, latin et grec dans une école catholique à Cannes. “C’est-à-dire qu’au lendemain du décès de mon papa, ma maman m’a dit : ‘il faut que j’aille à l’école, mes élèves m’attendent’. Voilà, c’est tout. Quel que soit le drame qui touche un prof, un prof continue de respecter sa mission et d’accompagner les enfants et de les écouter. Et moi, j’avais des soirs où je rentrais de cours et il y avait des élèves à la maison, s’est-il souvenu, peinant à retenir ses larmes. Ceux qui avaient des problèmes avaient toujours la possibilité de venir lui parler et elle était à leur écoute“. L’école de la vie s’annonce donc être un bel hommage au corps enseignant et donc à ses parents.