Naïma Rodric quitte Un si grand soleil : un désaccord avec la prod’ révélé, les vraies raisons enfin dévoilées !

0
73

L’annonce a fait l’effet d’une bombe en octobre 2021. Après trois ans de bons et loyaux services, Naïma Rodric, interprète du personnage Lucille Salama, avait mis fin à sa collaboration avec le feuilleton de France 2 Un si grand soleil. Une décision qui semblait avoir été prise à la hâte, surtout que les prochains tournages de la série étaient prévus la semaine suivante en sa présence. Trois mois plus tard, l’actrice se livre enfin sur les raisons de ce départ express.

Contrairement à ce qui a été dit, je n’ai pas claqué la porte, nuance Naïma Rodric auprès de Télé Star. J’ai quitté la série par choix artistique. Cela faisait deux mois qu’on en parlait avec la production et les auteurs.” C’est une proposition de long-métrage qui a précipité ce départ, comme l’explique la jolie brune, qui “venait de signer la saison 4” : “J’avais été approchée par Olivier Marchal pour jouer dans Overdose, son prochain film produit par Gaumont et Amazon. C’était une opportunité à côté de laquelle je ne me voyais pas passer.

Pas d’eau dans le gaz entre Naïma Rodric et la production d’Un si grand soleil, mais seulement un souci d’emploi du temps. “J’y allais même avec beaucoup de plaisir et puis ce projet est arrivé. On a tenté de trouver une solution avec les auteurs et la production d’Un si grand soleil pour que Lucille parte en stage par exemple, le temps que je puisse tourner ce film. En vain. Et c’est dommage parce qu’il aurait fallu qu’on me libère sept jours à peine, regrette la compagne d’Alexandre Varga, acteur à succès vu dans plusieurs séries. L’intrigue avait déjà été réécrite et les auteurs ne pouvaient pas sortir une troisième version avec un autre personnage de la série. On s’est retrouvé dans une impasse, j’ai donc pris la décision de partir.

Cette décision brutale de quitter Un si grand soleil n’a pas été des plus simples à prendre pour la jeune femme. “Ça m’a brisé le coeur parce que je suis très attachée à mes partenaires qui sont, pour la plupart, devenus des amis“, confie-t-elle. Toutefois, il s’agit là d’une décision réfléchie, prise pour le bien de sa carrière. “Mais, à un moment donné, il faut savoir prendre des risques et ne pas s’enfermer dans un seul personnage. Tout l’intérêt de notre métier est de pouvoir aller vers des rôles différents“, estime-t-elle. Alors bien loin de la jeune Lucille Salama, Naïma Rodric interprétera Vanessa, “une forte tête, déjantée“… et “femme du chef d’un cartel de la drogue“, rien que ça !