Connectex avec nous

NASH : 1 adulte sur 5 touché par la maladie du foie gras

Pure Santé

NASH : 1 adulte sur 5 touché par la maladie du foie gras

On l’appelle “maladie du soda” ou encore “maladie du foie gras”. La stéatose hépatique non alcoolique (NASH) touche 20 % des adultes en France.

C’est aujourd’hui la première Journée internationale de la NASH, ou stéatose hépatique non alcoolique. L’occasion de lever le voile sur une maladie trop peu connue et qui, pourtant, touche aujourd’hui un adulte sur 5 en France et un adulte sur 3 dans le monde. Communément appelée “maladie du foie gras” ou “maladie du soda”, la NASH est la maladie hépatique la plus fréquente et même la première cause de transplantation de foie aux Etats-Unis.

Sur le même sujet

aliments riches en sucre

On évoque le diagnostic de NASH quand le patient affiche au moins trois des troubles médicaux suivants : diabète, obésité, hypertension artérielle, élévation du taux de triglycérides, et baisse du taux de HDL cholestérol.

Une charge excessive du foie en graisses et en sucres l’empêche de les éliminer correctement. Progressivement et surtout sans qu’aucun symptôme ne le laisse présager, la graisse s’accumule autour du foie, l’empêchant de fonctionner correctement. Cela peut conduire à une cirrhose, voire un cancer du foie.

Il n’existe pas vraiment de traitement pour la NASH. Le seul moyen de se prémunir est de pratiquer une activité physique et de limiter les graisses et les sucres, dans l’optique de perdre au moins 10 % de son poids.

Plus dans Pure Santé

Haut