Connectex avec nous

Nétanyahou dit avoir accepté une invitation de la Maison-Blanche

Pure Info

Nétanyahou dit avoir accepté une invitation de la Maison-Blanche

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a accepté une invitation de se rendre à la Maison-Blanche le mois prochain dans l’espoir de forger avec la nouvelle administration Trump «une vision commune» pour l’avenir du Moyen-Orient qui comprendrait de nouvelles constructions dans les territoires palestiniens occupés et des politiques plus dures envers l’Iran.

M. Nétanyahou et Donald Trump se sont entretenus par téléphone, dimanche soir. Selon le cabinet du premier ministre israélien, les deux hommes ont eu «une conversation très chaleureuse». Ils auraient discuté de l’entente sur le nucléaire avec l’Iran, que tous deux ont âprement dénoncé, et de la question palestinienne.

«Le premier ministre a exprimé le souhait de travailler en étroite collaboration avec le président Trump afin de forger une vision commune permettant de faire avancer la paix et la sécurité dans la région, sans différent entre les États-Unis et Israël», fait état le communiqué.

La date de la visite de M. Nétanyahou sera finalisée au cours des prochains jours, ajoute-t-on dans la capitale israélienne.

De son côté, la Maison-Blanche a indiqué que le nouveau président avait dit à M. Nétanyahou que le processus de paix avec les Palestiniens «ne pourra être négocié que directement entre les deux parties». Les États-Unis comptent travailler étroitement avec Israël pour atteindre cet objectif.

M. Trump a aussi réaffirmé son «engagement sans précédent envers la sécurité d’Israël». Son administration concentrera son attention sur les mesures antiterroristes.

Plus tôt, l’approbation finale a été accordée, dimanche, à Jérusalem, pour la construction de centaines de nouvelles maisons dans l’est de la ville, tandis qu’un ministre faucon israélien appelait le gouvernement à annexer une portion importante de la Cisjordanie, voyant une conjoncture favorable dans l’arrivée au pouvoir du président américain Donald Trump.

Lors de la réunion hebdomadaire de son cabinet, M. Nétanyahou a remercié M. Trump pour son amitié et pour sa promesse dans son discours d’assermentation de combattre les militants islamistes radicaux. Néanmoins, des figures plus bellicistes dans sa coalition ont déjà appelé à des gestes concrets étant donné l’acquiescement perçu de M. Trump pour les colonies israéliennes en territoires revendiqués par les Palestiniens.

Le ministre de l’Éducation, Naftali Bennett, leader du parti procolonies Le Foyer juif, appelait le gouvernement à soutenir l’annexion de Maaleh Adumim, une vaste colonie de la Cisjordanie à l’est de Jérusalem. Il a aussi exhorté M. Nétanyahou à abandonner sa position publique favorable à un État palestinien.

Source : AFP

Cliquer pour réagir

Liasser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Pure Info

Haut