Neuilly sa mère : Que devient Samy Seghir ?

0
319

Samy Seghir débute au cinéma dans le film Michou d’Auber en 2005. Une carrière rendue possible grâce à sa mère qui avait vue passer l’audition pour ce film – dont la production exécutive était signée Luc Besson – sur le journal municipal Aubermensuel. Salué par la critique après son premier film, le petit garçon passionné de football enchaîne ensuite les rôles. Il joue dans Big City en 2007 et trouve la consécration en interprétant Sami Ben Boudaoud dans le film Neuilly Sa Mère en 2009.

À lire aussi

Ce rôle lui vaudra d’ailleurs une pré-nomination aux Césars 2010 du meilleur espoir masculin. Jeune acteur sur lequel il faut désormais compter dans le 7ème art, Samy poursuit sa carrière cinématographique et joue dans les films Beur sur la ville (2010), Nuit Blanche (2011) ou encore À Toute Épreuve (2014). En 2018, il tourne la suite du film qui l’a révélé dans Neuilly Sa Mère, Sa Mère et retrouve les acteurs Jérémy Denisty, Sophia Aram, Denis Podalydès ou Joséphine Japy.

En parallèle, Samy s’est essayé au théâtre avec le très talentueux Michel Jonasz dans la pièce Les fantômes de la rue Papillon en 2017. La même année, il apparaît dans le clip de Bigflo et Oli, Dommage. Aujourd’hui âgé de 25 ans, Samy sera bientôt à l’affiche du film La Terre et le Sang (disponible le 17 avril 2020 sur Netflix). Ce long-métrage réalisé par Julien Leclercq raconte le combat mené par Sami Bouajila qui tente de survivre face à un cartel de drogue.

Se définissant sur son profil Instagram comme “amoureux de sa maman et du foot“, le jeune homme poste régulièrement des photographies de mode où il prend la pose comme un véritable mannequin. Et à en voir les clichés, il n’y a pas de doutes… Sami Ben Boudaoud a bien changé !