Nicolas Bedos : Dégoûté par sa maison de vacances “chère et moche”

0
133

Nicolas Bedos souffle enfin. Parti en vacances au soleil, le réalisateur du film La Belle Epoque espère bien recharger les batteries après avoir dû affronter les morts successives de son parrain Jean-Loup Dabadie, son père Guy Bedos et, récemment, sa marraine Gisèle Halimi ; il n’a d’ailleurs pas assisté à ses obsèques au Père-Lachaise. Sur Instagram, il a commenté son séjour qui ne se passe pas tout à fait comme prévu….

À lire aussi

Quand on réserve en ligne, et en dernière minute, on n’est jamais à l’abri d’une mauvaise surprise. C’est ce qui est arrivé à Nicolas Bedos. “Sans doute par solidarité inconsciente envers ceux qui n’ont pas les moyens de se payer de jolies vacances, j’ai malgré moi loué la maison la plus stupide de France. Elle n’est pas seulement moche, elle est bête. Et chère. J’ai donc décidé de suivre un stage en interprétation des photos du site Abritel.fr”, a écrit le comédien, réalisateur et écrivain de 41 ans. Et Nicolas Bedos de publier des photos de la fameuse maison avec des “rideaux brillants de merde“, “un carrelage dégueulasse” et “des lampes à plumes“.

Dans les commentaires, plusieurs personnalités ont ri de la situation, à commencer par la décoratrice Sarah Poniatowski. Mais, dans le même temps, on lui a aussi reproché une forme de snobisme alors que, comme il l’a lui-même si bien dit, certains n’ont pas de sous pour voyager. “Problème de riches, non ?” ; “C’est dur la vie” ; “Tu as de la chance de pouvoir partir en vacances alors ne te plains pas ok merde“, peut-on notamment lire. Mais l’ex de Doria Tillier a toutefois précisé qu’il sait sa chance et qu’il garde les pieds sur terre. “Seule l’effroyable actualité libanaise [en référence à la double explosion de Beyrouth, NDLR] nous permet, à moi et mes convives, de relativiser le chagrin quotidien“, a-t-il écrit.