Nicole Ferroni : 5 choses à savoir sur l’humoriste

0
246

En quelques années, Nicole Ferroni s’est imposée en tant qu’humoriste sur la scène française. Écoutée chaque matin sur France Inter pour sa chronique à la fois drôle et piquante, elle s’est également illustrée à la télé, notamment grâce aux émissions On n’demande qu’à en rire ou Ça ne sortira pas d’ici. Pourtant, connaît-on vraiment la jolie brune ? Purepeople.com vous propose cinq anecdotes à son sujet, toutes plus improbables les unes que les autres.

À lire aussi

Elle est née au Maroc

Nicole Ferroni est née d’une mère alsacienne et d’un père italien. Tous deux désormais professeurs, ils se sont retrouvés à Casablanca au Maroc lorsque son père était colonel dans l’armée. Nicole et ses parents rentrent en France alors qu’elle a 7 ans et elle poursuit sa scolarité à Aubagne, près de Marseille.

Son enfance chez les Scouts

Durant sa jeunesse, Nicole Ferroni rejoint les Scouts de France, catholiques, et fréquente l’école biblique au sein de l’Église réformée d’Aubagne. Le pasteur Pascal Geoffroy garde un très bon souvenir de la jeune femme, déjà un véritable boute-en-train à l’époque. “Elle était un vrai moulin à paroles, très sympa, sans mauvais esprit.” Si elle s’y épanouit, Nicole choisit pourtant de ne pas faire sa confirmation, ne se sentant alors pas suffisamment croyante. “Je voulais respecter la foi de ceux qui l’avaient vraiment“, déclarera-t-elle plus tard.

Elle a été prof de SVT

Avant de se lancer dans la comédie et les one-woman show, Nicole Ferroni s’était tracé un tout autre destin, celui d’enseignante. Agrégée de sciences de la vie et de la terre, elle devient professeur de cette matière dans les quartiers Nord de Marseille. Mais à la rentrée 2009, elle demande un mi-temps pour se consacrer à son premier spectacle L’Œuf, la poule ou Nicole ?, joué pour la première fois le à Marseille. Elle est repérée et commence à présenter des sketchs dans On n’demande qu’à en rire sur France 2. Elle finit par démissionner de l’Éducation nationale en 2011.

Phobique de l’avion

Lors d’une interview accordée à Télé Star en 2019, Nicole Ferroni a fait part de sa plus grande phobie : l’avion. Une peur irrationnelle qui la prive de nombreux déplacements. “La peur de l’avion m’oblige à refuser tout projet à l’étranger. C’est d’autant plus drôle que ma soeur est hôtesse de l’air. L’année dernière, je me suis risquée à aller au Maroc : j’ai passé mon temps à pleurer à l’aller et au retour !“, confiait-elle.

Elle a un problème de vision intraitable

Dans ce même entretien, Nicole Ferroni révélait être atteinte d’un mal qu’elle ne peut pas guérir, communément appelé les “corps flottants”. Ce sont de petits morceaux de débris qui flottent dans la masse gélatineuse qui remplit l’intérieur de l’oeil et qui contribue à maintenir sa forme. Quand ces corps flottants se déplacent, ils projettent parfois des ombres sur la rétine.Mon seul problème, c’est ce qu’on appelle les ‘corps flottants’ dans les yeux, des filaments qui me donnent l’impression de voir à travers une vitre sale. Hélas, il n’y a aucun traitement pour l’instant.

Nos terres inconnues avec Nicole Ferroni, à voir ce mardi 7 avril 2020 dès 21h sur France 2.