Nicole Garcia devenue maman à 18 ans : “C’est une flambée de culpabilité”

0
12

Elle est un pilier du cinéma, et le cinéma le lui rend bien. Du 15 au 26 novembre 2021, la Cinémathèque française, située dans le 12e arrondissement de Paris, organise une rétrospective son union avec Jean Rochefort. Hélas, en enchaînant les tournages, la cinéaste n’a pas vu ses enfants grandir comme elle l’aurait souhaité. “C’est compliqué de faire ce métier tout en étant mère, explique-t-elle dans les colonnes du journal Le Figaro. C’est une flambée de culpabilité où qu’on soit. J’ai dû souvent manquer à mes enfants. J’ai cru me rattraper après mais est-ce que ces manques-là ne laissent pas des traces ?

Réaliser un film, cela vous prend deux ans de votre vie

Bien qu’elle reste comédienne dans l’âme, Nicole Garcia a fini par passer derrière la caméra. Son premier court-métrage, intitulé 15 août, date de l’année 1986 et son plus jeune garçon était encore très petit au moment où elle s’est penchée sur le projet. C’est pourquoi Pierre Rochefort a davantage souffert de l’absence de sa maman – il est, d’ailleurs, devenu lui-même papa à 19 ans. “Actrice, au bout de huit semaines, tout est plié. Réaliser un film, cela vous prend deux ans de votre vie“, rappelle-t-elle. Le nouveau fruit de son labeur, Amants, sort d’ailleurs en salles obscures le mercredi 17 novembre 2021. Les enfants de la réalisatrice seront, sans nul doute, au rendez-vous…

Retrouvez l’interview intégrale de Nicole Garcia dans le journal Le Figaro du 17 novembre 2021.