Nikos Aliagas : Comment son rôle de père a motivé son départ d’Europe 1

0
64

Ce mardi 12 novembre 2019, Nikos Aliagas était l’invité d’Anne-Elisabeth Lemoine dans C à vous (France 5 ). L’animateur est venu défendre un projet qui lui tient particulièrement à coeur, à savoir l’acquisition d’une statue de bronze, Apollon citharède, conservée sous les cendres de l’éruption du Vésuve à Pompéi. Il s’agit d’une initiative lancée par le musée du Louvre dans le cadre de sa campagne annuelle Tous mécènes et parrainée par Nikos Aliagas. “C’est émouvant pour moi de le faire, car il y a une résonance avec mes racines” a confié l’homme fort de TF1.

À lire aussi

En plus d’évoquer cet appel aux dons, Nikos Aliagas est évidemment revenu sur son actualité à la télé, mais pas seulement. Son départ de la matinale d’Europe 1 en juillet dernier suscite encore beaucoup de curiosité. Notamment de la part de la chroniqueuse Marion Ruggiéri, laquelle s’est demandé s’il pourrait faire son come-back sur les ondes de la station de radio. “Pas tout de suite, je suis très bien comme je suis. J’ai d’autres choses à faire à la télé encore, tant que la télé veut de moi…” a-t-il déclaré.

Mais la véritable raison derrière cette décision, c’est ses enfants. “J’avais besoin d’emmener mes enfants à l’école, vraiment ! J’avais besoin de ça. Je ne savais pas quoi répondre à ma fille quand elle m’a demandé l’année dernière : pourquoi tu ne m’emmènes pas à l’école ? C’est plus important pour moi d’emmener ma fille à l’école le matin que de faire carrière.” Et d’ajouter avec tendresse : “C’est juste une étreinte de ton enfant le soir qui peut réparer tout le reste, j’en avais besoin et pour l’instant, ça me va.” Une jolie déclaration d’amour pour ses deux bouts de chou, Andreas (3 ans) et Agathe (6 ans), fruits de ses amours avec sa compagne Tina Grigouriou.