Noël (Pékin Express 2021) : “J’ai des demandes en mariage tous les jours”

0
11

Triste nouvelle pour les fans de Noël et Florent. Les collègues catalans ont été éliminés à l’issue de l’épisode de Pékin Express 2021 du 20 avril. Pour Purepeople, Noël est revenu sur son aventure.

Vous avez été éliminés aux portes de la finale. Que ressentiez-vous ?

Je comprends que c’est fini, mais surtout que c’était une belle aventure, qu’on s’est battus jusqu’au bout et qu’on s’est donnés les moyens. C’est la plus belle des victoires, on a montré de quoi on était capables. On a juste pas eu de chance parce que c’est à cause de la troisième enveloppe que l’on est partis. C’est le destin.

Vous aviez une amulette de 10 000 euros en votre possession. Qu’auriez-vous fait de cet argent si vous l’aviez remporté ?

J’aurais fait des dons à des associations, j’aime aider les gens. Je suis pour le partage, j’ai besoin de donner. Ma femme aussi en aurait profité. Mais ma plus belle victoire c’est d’avoir participé et d’avoir partagé cette aventure avec tous les gens qui nous suivent. Quand Flo s’est présenté, il me l’a proposé mais je ne me serais pas présenté de moi-même, j’ai 50 ans. Lui est plus jeune, dynamique, fougueux… Quand il me l’a proposé, je n’ai pas voulu le décevoir et finalement on a été pris. Et je me suis retrouvé face à un challenge que j’ai fait jusqu’au bout.

A plusieurs reprises, le stress vous a fait perdre votre sang-froid. Ce comportement vous a valu quelques critiques sur les réseaux sociaux. Comment l’avez-vous vécu ?

Je prends ça avec beaucoup de dérision. Les gens nous voient à travers la télévision, mais ne nous connaissent pas dans la vie de tous les jours. Il faut quand même se mettre à notre place. On est dans la course, on se retrouve parfois dans des situations où on est stressés. Donc on se dit les choses telles qu’elles sont, mais ce n’est pas pour autant qu’on va se fâcher. On a conscience qu’on est dans une course et qu’il faut aller de l’avant. Mais de mon côté je n’ai pas eu beaucoup de critiques. Les seules critiques que j’ai vues, ce sont des gens qui prennent partie pour leur région. Un peu comme le sport. Chacun est libre d’avoir sa propre vision et son binôme préféré. Après, je ne pense pas que ces gens soient bien méchants finalement.

Vous êtes-vous blessé lors de l’aventure ?

Non mais je me suis égratigné sur la jambe. On a voulu prendre un raccourci. On a grimpé une sorte de colline et il y avait un précipice à côté. On a traversé des barbelés. C’était difficile. Donc je me suis fait un peu mal à la jambe, mais c’était léger.

Désormais j’imagine que vous êtes reconnu dans la rue. Comment vivez-vous cette notoriété ?

Effectivement sur les réseaux sociaux ou dans la rue, les gens nous parlent. On tente de faire plaisir à tout le monde, mais j’essaie quand même de prendre du recul. J’ai ma petite vie et un petit travail comme tout le monde. Mais quand je vois tout cet engouement autour de moi, ça me touche.

Comment a réagi votre femme à votre participation ?

Elle est heureuse pour moi, ça la fait rire. Elle sait que sur les réseaux sociaux il y a de tout. J’ai des demandes en mariage tous les jours, c’est hallucinant. Mais c’est drôle. Je prends beaucoup de recul avec tout ça et elle aussi. Je discute avec tout le monde.

Vous auriez pu faire l’aventure avec votre épouse ?

Si on avait été pris au casting pourquoi pas. Mais ce n’est pas son truc, jamais elle n’aurait postulé.

Etes-vous papa ?

Je ne suis pas papa, je ne peux pas en avoir. Mais ma femme en a, c’est comme les miens. Les enfants m’aiment bien et il y en a beaucoup qui m’envoient des messages ou des dessins . C’est formidable. Comme Aurore et Jonathan, quand j’ai vu des enfants en Ouganda, ça m’a beaucoup touché.

Qu’a changé cette aventure dans votre vie ?

Des gens me contactent pour me dire des choses bienveillantes. De voir autant de gens que je ne connais pas dire autant de belles choses, ça me touche et ça me donne de la force.

Quels sont vos projets ?

J’ai découvert le monde de l’audiovisuel avec cette expérience et j’aime bien. C’est un beau domaine. Si on me propose de revenir dans une émission, je ne dirais pas non. Et surtout si Pékin Express me rappelle, je dis oui tout de suite.

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.