Nolwenn Leroy en dos nu sur sa pochette : “J’ai souvent été très peu habillée sur mes disques”

0
15

un tout nouvel album, La Cavale. Pour ce nouveau projet co-signé de Benjamin Biolay, l’artiste n’échappe pas aux diverses interviews et questions indiscrètes que nécessitent la promotion. Après s’être épanchée sur son fils ou sur sa vie familiale, la chanteuse a été questionnée sur ses choix artistiques par nos confrères du Parisien, le vendredi 12 novembre 2021.

Expliquant d’abord qu’elle était parvenue à “lâcher prise” sur l’écriture de ce nouvel opus, Nolwenn Leroy a été questionnée sur sa tenue sur la pochette de l’album. “Le lâcher prise, c’est aussi poser sexy sur un cheval dans votre disque ?”, a demandé le journaliste. “Mais je monte toujours à cheval en nuisette. Les mecs, vous oubliez que j’ai souvent été très peu habillée sur mes disques”, répond-elle en blaguant.

Rappelant qu’elle posait dénudée déjà pour ses projets Histoires naturelles, Gemmes ou encore Ô filles de l’eau. “Les pochettes, c’est très important – je travaille sur l’image avec ma maman -, et je ne veux pas que le vêtement prenne trop le dessus sur la symbolique. Quant au cheval, qui ressemble d’ailleurs au mien, j’en fais depuis petite et c’était une évidence avec La Cavale. Et puis le côté conquérant, amazone, Farrah Fawcett et Drôle de dames, me plaisait. Après le confinement, c’était le moment d’oser, de lâcher les chevaux…“, développe la chanteuse auprès de nos confrères.

Après près de vingt ans de carrière, Nolwenn Leroy était “hyper détendue” lors de l’écriture de son album. “J’étais prête en tant que femme et artiste à me livrer (…) Quand j’ai démarré, il y a vingt ans, on ne donnait pas cher de ma peau. J’ai pu construire album après album mon petit monde à moi, une carrière d’artiste, avec ses hauts et ses bas. Et là, je sens un alignement parfait entre ce que je suis et cet album, qui marque le début d’un nouveau cycle”, explique-t-elle. Un beau cadeau à l’approche des fêtes.