Connect with us

Non, David et Laura n’ont pas pu empêcher Johnny Hallyday et Laeticia d’adopter un troisième enfant : c’est absolument IMPOSSIBLE

Pure People

Non, David et Laura n’ont pas pu empêcher Johnny Hallyday et Laeticia d’adopter un troisième enfant : c’est absolument IMPOSSIBLE

Dans un ouvrage qu’elle vient de publier, largement repris depuis quelques jours, la journaliste du Figaro Léna Lutaud affirme qu’une histoire d’adoption serait à l’origine de la brouille entre Johnny Hallyday et ses deux plus grands enfants. Closer vous explique pourquoi cette histoire ne tient pas la route.

Que s’est-il passé, en juillet 2014, pour que Johnny Hallyday retire ses deux plus grands enfants de son dernier testament et ainsi les déshérite au profit de sa dernière femme, Laeticia, et de ses deux filles, Jade et Joy ? La journaliste du Figaro Léna Lutaud, qui publie, aux éditions Albin Michel, Ils se sont tant aimés, avance dans son ouvrage, largement repris plusieurs jours (ici, ici, ou , par exemple), que l’une des raisons est à rechercher dans un épisode familial situé en 2009 : l’éventuelle adoption, par le couple Johnny et Laeticia, d’un troisième enfant, que David et Laura auraient fait capoter. Closer fait le point et vous explique pourquoi cette version ne tient pas la route.

Ce que l’on sait sur l’adoption d’un troisième enfant par Johnny et Laeticia. Que Johnny et Laeticia aient souhaité adopter un troisième enfant n’a rien d’un scoop. C’est un épisode connu, et qui a été abondamment couvert, de la vie du couple. La première à en parler, c’est d’ailleurs Laeticia elle-même, dans une interview accordée au magazine Elle, en 2009. “Bientôt, nous allons adopter un petit garçon”, annonce ainsi Laeticia. Elle détaille : “Mon mari déteste parler du temps qui passe mais, bien sûr, nous en avons conscience, aussi nous arrêterons-nous à trois enfants, même si j’aurais souhaité une famille encore plus grande. En attendant ce nouveau bonheur, nous nous sentons solides, unis, justement parce que rien, jamais, n’a été facile” (l’interview est encore visible, c’est par ici).

Pourtant, ce projet n’aboutira jamais. Plus tard, bien plus tard, en 2016, c’est dans Paris Match, que Laeticia donne sa version de l’histoire. Au journaliste Benjamin Locoge, qui lui demande : “Pourriez-vous adopter un troisième enfant ?”, Læticia Hallyday répond ainsi : “Jade et Joy sont totalement opposées à l’idée. [Elle rit.] Aujourd’hui, ce n’est plus à l’ordre du jour. Mais en 2009, au moment où Johnny est tombé malade, nous devions accueillir un petit garçon. Le combat principal à mener était celui de son rétablissement. Alors j’ai pris la sage décision de stopper la démarche d’adoption. C’est le genre de signe que la vie envoie. Moi qui ne crois pas au hasard, je ne le regrette pas”. Dès son numéro du 19 décembre 2009, soit quelques jours seulement après la sortie de l’interview de Læticia Hallyday dans Elle, Closer écrivait d’ailleurs que le projet d’adoption serait très compliqué à mener à terme, “l’attention de la maman de Jade et Joy devra se focaliser sur la santé de son mari, sur le suivi quotidien de sa convalescence”. Johnny Hallyday venait en effet de faire un malaise et d’être hospitalisé, à Los Angeles.

Ce que Léna Lutaud avance. Selon Léna Lutaud, si le projet ne s’est pas concrétisé, c’est pour une toute autre raison. Selon la journaliste, c’est parce que les deux plus grands enfants du chanteur auraient mis leur veto à cela. “David et Laura désapprouvent le projet de Johnny et de Laeticia d’adopter un troisième enfant. Joy n’a qu’un an. Ils refusent de signer les documents, écrit-elle dans son livre.

Pourquoi cette version ne tient pas la route. La raison est toute simple, elle est juridique. Contactée par Closer, maître Sophie Herren, avocate spécialisée dans les questions d’adoption, nous explique ainsi, catégorique : “Les enfants n’ont pas le pouvoir de mettre le veto sur une adoption”. Elle nous détaille même : “Des documents sont remis aux enfants existants, lorsqu’ils sont majeurs, pour qu’ils donnent leur avis sur le projet mais, juridiquement, ils ne peuvent pas s’opposer”, ajoute maître Herren.

Voilà, c’est donc pour cette raison toute simple que, sur Closer, vous ne lirez jamais que David et Laura auraient empêché Johnny et Laeticia d’adopter un troisième enfant.

More in Pure People

To Top