Norbert Tarayre en plein divorce : son cri du coeur en tant que père

0
61

Au mois de juillet, Norbert Tarayre posait officiellemment avec sa nouvelle compagne Abi. L’ex-candidat de Top Chef en 2012, à la tête de plusieurs restaurants, a refait sa vie avec elle et le couple est à présent parents d’un petit garçon, Elydja (4 mois). Le cuisinier est actuellement en instance de divorce. Une situation qui peut s’avérer compliquée. Il a donc poussé un cri du coeur lors d’un entretien accordé à Télé Loisirs.

À lire aussi

Séparé depuis le mois de mars d’Amandine, la mère de ses trois filles, Gayane (13 ans), Laly (11 ans) et Aliya (6 ans), Norbert Tarayre et son ex ont décidé de divorcer et bonne nouvelle, alors que de nombreux couples se déchirent par avocats interposés, eux “s’entendent très très bien“. “Au moment où je vous parle, on est en conciliation, on est autour d’une table et on négocie ce qu’on veut avoir. J’ai signé une location pour recevoir mes filles avec mon fils une semaine sur deux“, explique-t-il.

Néanmoins, certaines choses écoeurent celui que l’on retrouve régulièrement sur les chaînes du groupe M6, le système juridique qui a tendance à laisser les pères de côté, ainsi que les avocats qui ont tendance à peut-être trop vouloir monter les futurs divorcés les uns contre les autres. “Je préviens tous ceux qui vont se séparer : le plus dur n’est pas d’être face à son ex-femme quand tout se passe bien. C’est tout l’environnement qui va autour, tous les gens que tu rencontres et qui viennent de grignoter le cerveau, te mettre du “bullshit” dans la tête, du venin, en te faisant croire que l’autre va faire en sorte de te dépouiller. Ce sont tous ces gens qui te regardent et qui te poussent à te défoncer la tronche autour d’une table. Et qui vont en soutirer quoi ? De l’argent. J’ai dit aux avocats : ‘Pour vous, c’est un dossier. Mais nous, c’est notre vie !’“, déclare-t-il à Télé Loisirs.

Précisant ensuite qu’il ne “touchera jamais l’intégrité de qui que ce soit“, Norbert Tarayre poursuit : “Je trouve que le système juridique français est défavorable aux papas. Personne n’ose le dire, mais il est défavorable. Dans les tribunaux, le père n’a droit à rien. C’est un géniteur. Il ne peut pas avoir le droit de voir ses enfants, il ne peut pas être considéré comme un parent.