Norman Lloyd : Mort du doyen d’Hollywood à 106 ans

0
103

Il avait 106 ans. Durant sa longue carrière, Norman Lloyd a tourné avec les plus grands. Charlie Chaplin, Alfred Hitchcock, Orson Welles, Martin Scorsese … ce véritable doyen du cinéma américain est décédé à son domicile de Los Angeles le mardi 11 mai 2021, comme l’a appris son producteur et ami, Dean Hargrove auprès du New York Times. Originaire du New Jersey, Norman Lloyd a plus de soixante films à son actif pour une carrière étalée sur sept décennies.

Les Feux de la rampe de Chaplin, La Maison du docteur Edwards d’Aflred Hitchcock, L’Homme du sud de Jean Renoir… sans qu’il gagne nécessairement une notoriété internationale, Norman Lloyd a participé à l’élaboration de nombreux classiques au cours de sa carrière. Il a également beaucoup travaillé pour la télévision. Fan absolu d’audiovisuel, il a longtemps mené une carrière de producteur et de réalisateur d’émissions.

“Si l’histoire du cinéma moderne à une voix, c’est celle de Norman Lloyd’s”, saluait le critique Kenneth Turan dans le Los Angeles Times en 2012. Cette année-là, l’acteur régalait la foule du festival de Cannes avec des anecdotes sur Jean Renoir et Charlie Chaplin, lors d’une rencontre organisée pour l’occasion.

Si on lui doit de nombreux classiques des débuts d’Hollywood, Norman Lloyd a aussi fait preuve d’une modernité hors-norme pour un acteur de sa classe. Il a su évoluer avec son temps et s’adapter aux genres, notamment avec Dead Poets Society, un des classiques de Robin Williams ou encore dans In Her Shoes, avec Cameron Diaz. Plus récemment, on lui doit quelques apparitions remarquées, dans la sitcom Modern Family en 2010 ainsi que dans Crazy Amy, de Judd Apatow, au côté d’Amy Schumer.

En 2014, en reconnaissance de ses 82 années passées dans le showbusiness et pour son 100e anniversaire, le conseil de la ville de Los Angeles a décrété que la journée du 8 novembre serait “La journée Norman Lloyd”. Un monstre sacré d’Hollywood s’en est allé.