Connectex avec nous

Obésité : les sodas dans les collèges et les lycées, c’est bientôt terminé !

Pure Santé

Obésité : les sodas dans les collèges et les lycées, c’est bientôt terminé !

À partir de l’année 2018, les boissons sucrées disparaîtront des collèges et des lycées européens. Une mesure forte puisqu’en Europe, 30 % des enfants et des adolescents sont en surpoids.

C’est un rituel que les collégiens et les lycéens connaissent bien : entre deux cours, on descend à la machine à café (ou à la cafétéria) pour acheter un p’tit soda, un jus de fruit ou encore une boisson sucrée, histoire de tenir le coup jusqu’à la fin de la journée…

Mais cette (mauvaise) habitude devrait bientôt prendre fin : ainsi, ce vendredi 8 septembre 2017, la Fédération européenne des boissons rafraîchissantes (l’UNESDA, qui représente l’industrie des boissons non alcoolisées en Europe) a annoncé que désormais, elle ne commercialiserait plus de boissons sucrées dans les écoles secondaires d’Europe.

L’engagement (qui concerne notamment des marques bien connues de nos adolescents : Coca-COla, Fanta, Oasis, Schweppes, Sprite…) sera progressivement introduit dans les 28 pays membres de l’Union Européenne – au total, plus de 50 000 écoles secondaires et 40 millions d’adolescents seraient concernés. Côté calendrier, la suppression des boissons sucrées au collège et au lycée devrait être pleinement en vigueur à la fin de l’année 2018.

L’obésité chez les ados, une vraie question de santé publique

Une bonne nouvelle puisque, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé, 30 % des enfants et des adolescents en Europe seraient en surpoids : en cause, une activité physique quotidienne insuffisante et une consommation accrue de produits riches en sucres et en graisses saturées. En France, selon les statistiques, 19 % des adultes souffriraient d’obésité – un chiffre qui dépasse même 20 % en Allemagne, en Hongrie, au Royaume-Uni et en Islande.

Pire : d’après plusieurs études internationales, l’obésité chez les adolescents aurait de sérieuses conséquences sur leur santé. Ainsi, en juin 2013, une étude américaine a découvert un lien entre obésité et troubles de l’audition chez les ados. À surveiller !

Source

Plus dans Pure Santé

Haut