Obsèques d’Anémone : Une seule personnalité du cinéma s’est déplacée

0
196

Le 30 avril 2019, c’est tout le monde du cinéma français qui pleurait la mort d’Anémone, emportée par un cancer à l’âge de 68 ans. Le 9 mai 2019, un dernier hommage lui était rendu au crématorium de Poitiers, région où elle s’était retirée. Les volontés de la comédienne ont été respectées, puisque ces obsèques se sont déroulées dans la stricte intimité de ses proches : sa famille et une trentaine d’amis triés sur le volet. Comme le relate Ici Paris, “le monde du cinéma n’était représenté que par son amie de toujours, Tonie Marshall“.

À lire aussi

La réalisatrice confie à nos confrères qu’Anémone était pour elle “comme un premier amour“. Et de poursuivre : “C’était ma meilleure amie. Nous nous sommes connues quand on avait 16 ans.” Tonie Marshall se souviendra à jamais “d’une femme très extravertie, engagée et insoumise“. Les deux copines avaient tourné plusieurs fois ensemble, Pas très catholique (1994) et Enfants de salaud (1996), avec Nathalie Baye et François Cluzet.

Tonie Marshall avait déjà exprimé sa peine au micro de France Info, à l’annonce du décès de sa grande amie : “Elle avait une force de caractère qui faisait que beaucoup de gens la trouvaient parfois difficile. Elle était insoumise, audacieuse, irrévérencieuse. En même temps, elle avait cette façon de pouvoir se mélanger aux gens, d’être au milieu d’eux. J’admirais ça beaucoup.

Le 30 avril 2019, tout le show business français avait rendu hommage à Anémone, comme Josiane Balasko, Thierry Lhermitte, Christian Clavier, Michel Blanc ou encore Patrice Leconte, qui la résume finalement si bien : “Elle était fêlée, mais c’est un compliment parce qu’elle était ailleurs. Elle était barrée, mais c’est pour ça qu’on l’aimait, parce qu’elle était hors norme.”