Obsèques de Jacqueline Caurat : Olivier Minne très ému, Denise Fabre et Evelyne Dhéliat présentes

0
16

Jacqueline Caurat, speakerine pionnière, star de la télé et productrice des années 1950 à 1980, est morte. C’est à l’âge de 93 ans qu’elle s’est éteinte, comme l’a annoncé sa famille à l’AFP le 22 mai 2021. Ce mercredi 2 juin, ses obsèques ont eu lieu en présence de plusieurs personnalités venues lui rendre hommage.

Ils ont dit un dernier adieu à la journaliste et officier de l’Ordre national du Mérite à l’église Notre-Dame de l’Assomption de Paris, dans le 16e arrondissement. Le journaliste français, écrivain, animateur de radio et de télévision Pierre Bonte, la célèbre présentatrice télé et femme politique Denise Fabre accompagnée de son mari Francis Vandenhende, la star de la météo Evelyne Dhéliat ainsi que la présentatrice, chanteuse et actrice Sophie Darel, au bras de son époux Jack Anaclet ont fait le déplacement.

Son ami Olivier Minne était là lui aussi. L’animateur de Fort Boyard (France 2), également auteur du nouveau livre Speakerines: Une histoire de femmes à la télévision qui retrace (entre autres) l’histoire de la défunte, est venu dire au revoir à Jacqueline Caurat une dernière fois… Touché par la disparition de la star, il a difficilement caché son émotion.

Elle était l’une des vedettes du milieu à l’époque. C’est à seulement 25 ans que Jacqueline Caurat avait rejoint la RTF. Son atout ? Parler l’anglais, elle qui était née en Angleterre. Elle avait pour mission de traduire les programmes britanniques lors du couronnement de la reine Elizabeth II, en 1953. Durant sa carrière sur le petit écran, elle anima aussi des émissions destinées aux enfants et a même conçu des programmes jeunesse. Elle enregistra aussi des disques pour enfants. Jacqueline Caurat participa également aux débuts de la télé belge avec les Nouvelles Têtes de Jacques Canetti (célèbre producteur de la chanson française). Sur Télé-Luxembourg, elle interviewait des vedettes de cinéma et acteurs de théâtre dans Tête-à-Tête.

La speakerine avait été auréolée du Prix Ondas de la meilleure présentatrice européenne et s’était imposée comme journaliste philatélique. Egalement promue officier de l’Ordre et Mérite, Jacqueline Caurat avait collaboré avec bon nombre de journaux et magazines.

Toutes nos condoléances à ses proches.