Obsèques de Jean-Paul Belmondo : son petit-fils Giacomo submergé par le chagrin

0
10

Il a posé son regard sur le cercueil de son grand-père et l’a embrassé une dernière fois. Giacomo Belmondo, 22 ans, a été submergé par le chagrin, en voyant la dépouille de Antoine Duléry, Alain Delon – grand absent lors de l’hommage national aux Invalides, venu accompagner de son fils Anthony – et tant d’autres. En voyant sortir le cercueil de son grand-père de l’église, peu avant 13 heures, Giacomo Belmondo, le benjamin de Paul Belmondo et de Luana Belmondo, n’a pas su dissimuler sa peine et a fondu en larmes. Son père et sa mère l’ont aussitôt saisi dans leurs bras et réconforté. Les parents ont partagé une étreinte avec leurs trois fils Alessandro, Victor et Giacomo, comme pour se donner du courage.

Le clan Belmondo s’est montré très soudé durant cette terrible épreuve. Stella, la petite dernière de la famille, était soutenue par sa maman, Nathalie Tardivel, présente lors de la cérémonie religieuse. Les enfants et petits-enfants du comédien, décédé lundi dernier à 88 ans, sont restés soudés et ont fait honneur à leur grand-père.

Durant l’hommage national organisé de concert avec l’aide d’Emmanuel et Brigitte Macron, la famille a pu faire ses adieux à la légende comme il se doit. Victor Belmondo, acteur au futur prometteur, qui ressemble beaucoup à son papy, a tenu un discours émouvant aux Invalides, jeudi 9 septembre : “Là où il est, je suis sûr et certain qu’il sourit, comme toujours, et qu’il est pleinement heureux de cet hommage. Heureux aussi de voir à quel point les Français lui témoignent de leur amour, lui qui les aimait tant. (…) Notre grand-père nous irradie et nous irradiera toujours de son sourire, sa bonté, son extrême bienveillance. Il est un soleil éternel. Merci papy de nous avoir donné tant de joie”.

Les obsèques ont été suivies par la crémation, qui s’est déroulé dans la stricte intimité familiale.