Olivier Minne solitaire et sans enfants : “Je n’ai pas de regrets”

0
101

Si Olivier Minne est très présent sur nos écrans avec les émissions Tout le monde à son mot à dire et Fort Boyard sur France 2, l’animateur se veut plutôt discret lorsqu’il s’agit d’évoquer sa vie privée. Pourtant, celle-ci intéresse les plus curieux de ses fans.

À lire aussi

Lors d’un entretien accordé à Voici, l’animateur a accepté de lever quelque peu le voile sur le sujet, révélant être un “solitaire“. Une situation qui n’a pas l’air de l’incomber. “Je pense l’avoir apprivoisée très tôt. J’adore être entouré, j’ai une bande, mais en réalité, je reste un solitaire. Le monde n’a jamais été aussi connecté et pourtant, il n’a jamais produit autant de solitude“, estime-t-il.

À 53 ans, Olivier Minne n’aurait donc toujours pas trouvé la perle rare, celle qui pourrait lui donner envie d’avoir des enfants. Mais qu’importe pour lui étant donné que “la question ne s’est jamais posée“. D’un côté, la figure de France Télévisions se contente de jouer les tontons cool auprès des enfants de sa soeur avec qui il a “noué des relations très fortes“, et de l’autre, il se plaît à n’avoir aucune responsabilité. “Je me dis qu’en n’étant pas devenu père, j’évite les inévitables reproches que subissent tous les parents à un moment donné. C’est confortable. Je n’ai pas de regrets“, assure-t-il pour nos confrères.

Olivier Minne préfère ainsi pouponner les personnages de ses romans, lui qui a récemment publié Un château pour Hollywood le 18 juin dernier. “Quand j’ai mis un point final au roman, que j’ai dû quitter mes personnages, je me suis senti comme un père qui laisserait partir ses enfants“, explique-t-il.

Ses dernières confidences sur sa vie en dehors des plateaux télé remontent à 2017, lorsqu’il se revendiquait bisexuel, utilisant le terme “hétéromo”. “J’ai utilisé cette pirouette car je ne voulais pas renier les histoires que j’ai pu avoir avec des femmes (…). Aujourd’hui, je me définirais comme gay. Je ne suis jamais passé par cette phase de dissimulation car tout s’est passé tranquillement dans une famille qui ne se posait pas de questions sur ça.

Une interview à découvrir en intégralité dans le nouveau numéro de Voici, actuellement en kiosque.