Ophélie Meunier, placée sous protection : un reportage de Zone Interdite en cause

0
107

Il revendique haut et fort “la liberté complète” d’informer des journalistes du groupe M6. Et c’est pourquoi Nicolas de Tavernost, le président du directoire, a donné son feu vert absolu pour la réalisation d’un numéro de Zone Interdite consacré aux dangers de l’Islam radical, qui a été diffusé à la télévision le dimanche 23 janvier 2022. Puremédias. J’ai demandé si les témoins qui parlaient étaient bien floutés etc… J’ai fait le métier que j’estime devoir faire sur une émission dont in fine la décision m’est revenue. Je revendique d’avoir autorisé cette émission. Mais parce qu’on me l’a demandé. On aurait pu prendre la décision contraire. J’estime que c’est mon devoir de responsabilité : si vous appelez cela de l’ingérence, moi j’appelle cela l’exercice de mon métier.”