Ophélie Winter en couple avec Prince quand elle était mineure : “Il m’a tout appris”

0
333

C’était un sex symbol. La moindre de ses performances suintait la coquinerie. Mais Prince était surtout un gentleman extraordinaire. Toutes ses conquêtes vous le diront. Cette information est d’autant plus accessible pour nous que le chanteur avait un sérieux pendant pour les petites Frenchies. Parmi ses conquêtes, il compte notamment Ophélie Winter, qu’il a séduite alors qu’elle était encore mineure. “À 17 ans, je sortais avec Prince, racontait-elle dans les colonnes de Paris Match en 2007, comme le rappelle le magazine Gala. Ça a duré cinq ans. Il m’a appris la musique, il m’a tout appris. Je faisais l’aller-retour entre Paris et Minneapolis chaque week-end. Je voyageais en première classe et il venait me chercher en limousine à l’aéroport.

À lire aussi

Chaque témoignage concorde. Prince, que l’on surnommait Love Symbol pour des raisons évidentes, était maître en savoir-faire et savoir-vivre et traitait les femmes comme des reines. Natacha Amal, Kim Basinger, Madonna le décriraient comme un bourreau de travail au coeur immense – toutes ayant, supposément, craqué pour le souverain du love. Ophélie Winter, tout juste sortie du nid, se souvient de gestes d’une bonté extraordinaire. “Il me louait un cinéma quand je voulais voir un film, racontait-elle. On regardait les dix premières minutes et on partait. Un soir, il a chanté pour moi toute seule pendant cinq heures sur scène, dans un endroit aussi grand que Bercy.”

Un homme à femmes, un ami, un amant

Prince pouvait séduire au quart de tour, mais aussi entretenir de jolies amitiés platoniques avec la gent féminine. Mathilda May, par exemple, a été sa complice, sa confidente. Des liens internationaux qui lui manquent depuis la disparition du chanteur, en ce tragique 21 avril 2016. Lui, qui n’osait que rarement approcher les demoiselles – “Il attendait qu’on fasse le premier pas vers lui“, assure Natacha Amal –, avait fait un effort extraordinaire en allant lui tapoter l’épaule lors d’une soirée organisée par NRJ en 1988. “J’étais d’autant plus impressionnée que j’étais très fan de lui, se souvenait-elle. Je l’ai aimé dès son premier album.” Quel grand Prince…