Oscars 2021 : Frances McDormand et Glenn Close font le buzz, des séquences improbables !

0
8

C’est une nouvelle victoire mémorable pour l’actrice américaine Frances McDormand aux Oscars. L’actrice de 63 ans, déjà récompensée à deux reprises du trophée de “Meilleure actrice” en 1997 et en 2018, vient de recevoir dimanche 25 avril sa troisième statuette, se rapprochant du record détenu par l’actrice Katharine Hepburn qui en a remporté quatre.

Récompensée pour son incroyable performance dans le film Nomadland de la réalisatrice Chloé Zhao, dans lequel elle joue une femme ruinée suite à la crise des subprimes aux États-Unis en 2008, l’actrice a réservé un speech poignant à son auditoire. Frances McDormand a imploré les téléspectateurs de retourner dans les salles de cinéma pour voir les films en compétition lorsque la situation sanitaire le permettra. “Un jour, très prochainement, emmenez tous vos amis dans les salles, épaules contre épaules, dans ces salles obscures, pour voir tous les films nommés ce soir”, a-t-elle déclaré.

Un hommage à un technicien décédé

Un très beau discours, qu’elle a conclu par l’un des moments les plus marquants de la soirée. Après avoir terminé son cri du coeur aux salles de cinéma, l’actrice que l’on a vu dans Fargo, a rendu un très bel hommage à une personne décédée récemment. “Nous dédions ce prix à notre loup”, a-t-elle ajouté, émue, avant d’imiter le hurlement d’un loup. Une séquence dédiée à Michael Wolf Snyder, dont le nom Wolf signifie “loup” en anglais, l’ingénieur du son de Nomadland, qui s’est suicidé à l’âge de 35 ans le mois dernier. Un hurlement repris en choeur par l’équipe du film présente sur scène.