Paga (Les Marseillais) bourré de cachets et déprimé, il a failli être interné

0
119

Toujours le sourire aux lèvres, pétillant et prêt à la rigolade lorsqu’on le voit dans Les Marseillais, difficile de s’imaginer que Paga cache en réalité de lourdes blessures. Le jeune homme a notamment traversé une période très éprouvante à l’époque où il était encore en couple avec Adixia et où sa notoriété était en pleine ascension. Lors d’un live Instagram avec Magali Berdah; réalisé il y a quelques jours, Paga a accepté d’en dire plus à ce sujet.

À lire aussi

Il y a un moment où tu es allé voir un psy, ça n’allait pas du tout dans ta tête. Tu étais en dépression, tu étais seul…“, a d’abord rappelé Magali Berdah. “C’est très dur d’en parler, je n’en ai jamais parlé à personne… Je me suis levé le matin et j’ai commencé à avoir des idées noires. Je faisais que pleurer. Je voulais que dormir. Je me posais des questions existentielles, j’angoissais. Mon cerveau se déconnectait petit à petit. Je broyais du noir, je vous dit la vérité. J’ai eu des périodes où je me demandais de ce que je faisais là, dans ce monde”, a-t-il confié avec la plus grande honnêteté.

J’étais perdu

Face à ses troubles de plus en plus intenses, le meilleur ami de Julien Tanti a alors décidé d’aller consulter. “Je suis allé voir un psychiatre. Il m’a dit : ‘Soit vous prenez des cachets, soit on vous interne dans un mois’. C’était un an avant que je me sépare d’Adixia. Et du moment où on s’est séparé, j’ai pris les cachets et j’ai tout envoyé à la poubelle. J’ai pris des grosses doses et j’ai arrêté“, a-t-il relaté, en toute transparence. “J’en prenais même en tournage, personne ne le savait. Il y avait l’émotion qui se mélangeait avec le travail, je ne savais pas où je voulais aller. J’étais perdu à cette époque. J’ai eu la chance de rencontrer ce psychiatre, il m’a sauvé ma vie”, a-t-il poursuivi.

Aujourd’hui, Paga assure aller mieux et être plus serein avec lui-même. Au cours de cet entretien confession, il a également révélé que ses relations avec son ex Adixia se sont apaisées, alors qu’il en a longtemps souffert.: “Avec Adixia, on entretient une relation banale. Si elle a des questions à me poser, elle m’appelle. Mais sinon rien de fou. Je sais qu’elle fait sa vie, je fais la mienne.” De nouveau célibataire “en quelque sorte” selon ses dires, le DJ ne se met plus la pression pour retrouver l’amour.