Paris Hilton, là où on ne l’attend pas : elle devient l’égérie d’une grande marque française

0
43

J’ai toujours adoré la mode parisienne, élégante, iconique et intemporelle. Petite, j’allais avec ma mère dans la boutique Lanvin de Beverly Hills, sur Rodeo Drive (Los Angeles). Elle collectionnait les robes et les bijoux signés à l’époque par Alber Elbaz, s’est souvenue Paris Hilton dans un entretien exclusif accordé au Figaro. J’ai grandi en aimant Lanvin. Être leur égérie est un grand honneur. L’histoire de cette maison lancée par une femme forte et puissante, il y a cent trente ans, résonne en moi. J’ai fait la connaissance de Bruno début 2020. Il m’a parlé de son idée de campagne publicitaire et j’ai adoré. Il voulait montrer ma capacité à changer, à me transformer dans des images que le public n’attend pas de Paris Hilton.

La collaboration entre Paris et une enseigne aussi prestigieuse que Lanvin est effectivement une surprise. L’ex-star de télé-réalité a popularisé de nombreuses tendances, à commencer par les joggings roses en velours Juicy Couture. Elle les a troqués pour la nouvelle collection prêt-à-porter de la maison parisienne, présentée en octobre 2020 à Shanghaï.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.