Pascal (Koh-Lanta) accusé de racisme et menacé : des aventuriers s’en mêlent

0
81

Pascal Salviani voit rouge ! Ce mardi 16 juin 2020, l’ancien candidat emblématique de Koh-Lanta (2016) a eu la mauvaise surprise de tomber sur une “vidéo honteuse“, selon ses propres mots, sur la Toile. Il s’agit d’un live mené par l’athlète olympique Gwladys Épangue, qui recevait Karima Najjarine, ancienne aventurière issue de la même saison que Pascal. La jeune femme n’avait visiblement pas fini de régler ses comptes avec son ancien camarade de jeu puisqu’elle ne s’est pas gênée pour chercher à ternir son image. “Mais il n’a pas gagné, ce clochard. (…) Si tu savais qui il était. C’est un manipulateur, un mec mauvais et c’est un gros raciste“, a-t-elle balancé.

À lire aussi

Des mots durs qui ont fait bondir le principal intéressé. Aussitôt après avoir vu la vidéo, il s’est empressé de réagir sur Instagram, forcé de se justifier des années après sa participation. “Je ne sais pas par où commencer en fait. Je suis choqué de ce qui est tombé où je me fais insulter, traiter de raciste… C’est très très grave avec ce que l’on voit actuellement. Je remercie Karima, d’avoir des propos aussi diffamatoires et surtout aussi faux. Bilan de cette histoire, c’est que cette aventure de survie, qui est une aventure humaine, rend fous les gens. Ça fait cinq ans que ça dure, je pensais en avoir enfin fini, et je vois qu’on me ramène encore là-dedans“, regrette-t-il.

En partageant à son tour la séquence en question, Pascal Salviani lance néanmoins un appel au calme et s’oppose à toute hostilité envers Karima. “Je vous ai mis la vidéo, mais attention, je ne veux pas tomber dans son système à elle. Le but n’est pas de lui envoyer des messages, de l’insulter. Le but, c’est que ça s’arrête et que les gens pèsent leurs mots et arrêtent de dire tout et n’importe quoi. Que ça n’arrive plus et qu’on ne joue pas sur cette carte-là de racisme, de sous-entendus et de mentir, décrédibiliser quelqu’un et le faire passer pour ce qu’il n’est pas.” D’après lui, Karima serait toujours aussi “frustrée” d’avoir été éliminée du jeu, allant même jusqu’à remettre en cause les titres mérités de l’aventurière Clémence Castel. “Karima a donc refait son film, dans le live, elle dit même que Clémence n’est pas une championne, ce qui est compliqué parce que quelqu’un qui gagne deux fois Koh-Lanta n’est pas un hasard. Mais peu importe, j’ai compris qu’il y avait une grosse frustration, donc stop, j’ai posté pour que ça serve de leçon !“, indique-t-il.

Si on peut m’oublier par rapport à Koh-Lanta

Dans la tourmente, Pascal a heureusement reçu beaucoup de soutien, dont celui de sa grande amie, également ex-aventurière de l’émission en 2017, Tiffany. Au côté de son compagnon Raphaël Pépin, elle a réfuté toutes ces accusations de racisme. “On peut vous le jurer, Pascal, ce n’est pas un raciste. On le connaît très très bien“. Même Moundir, autre candidat emblématique de Koh-Lanta, s’est exprimé à ce sujet : “Tu as tout mon soutien, Pascal ! Mes amis, Pascal n’est pas un raciste et je vous le confirme !

Des marques de soutien qui tombent à pic puisque, dès la mise en ligne de la vidéo, c’est carrément une vague de haine qui s’est abattue sur Pascal. “C’est d’ailleurs pour ça que j’ai parlé aujourd’hui, c’était que des messages insultants, des menaces envers ma femme et mes enfants, donc c’est compliqué. Quand quelqu’un fait de la merde, voilà les répercussions qu’il y a derrière. Mais ça, elle n’y a pas réfléchi. Maintenant, on va passer à autre chose. Et si on peut m’oublier par rapport à Koh-Lanta, c’est très bien. Je ne regrette pas cette aventure, elle était magnifique, mais les règlements de comptes, il fallait les faire sur l’île, pas cinq ans après, ça fait un peu tard. Il y a prescription, comme on dit“, a-t-il rappelé.

Pour conclure et pour faire taire les mauvaises langues, il en est venu à dévoiler une discussion avec Karima lors de laquelle la jeune maman se montrait très cordiale et exprimait de bons sentiments à son égard, écrivant même “je t’apprécie“. Pour l’heure, Karima n’a pas réagi à ce nouveau rebondissement, ni à la polémique qui enfle.