Pascal Obispo snobé par France Gall : des années après, il remet sur la table un beau projet

0
20

France Gall”, relate RTL. Des titres dont elle n’avait pas voulu et qui traînaient “au fin fond d’un disque dur.

Au cours de sa longue et riche carrière, Pascal Obispo a eu la chance de collaborer avec des pointures de la chanson française et, à une époque, il avait souhaité s’associer à France Gall. Ainsi, en 1997, il compose des titres qu’il propose à la chanteuse, laquelle “vient de publier un disque de reprises de ses chansons réarrangées mais n’a pas enregistré d’inédits depuis 1992 et l’album Double jeu partagé avec Michel Berger.” Pascal Obispo avait entamé sa démarche suite à la demande formulée par Luigi Calabrese, directeur artistique Sony Music et ami de France Gall, alors que celle-ci était prête à arrêter la musique. “Comme j’étais boulimique de travail, je n’avais rien à perdre“, jure Obispo.

Le populaire chanteur aujourd’hui âgé de 56 ans avait alors eu la chance de pouvoir jouer ses chansons sur le piano de Michel Berger, ancien mari de France Gall. “J’avais 32 balais, je venais de faire Savoir aimer, je préparais l’album de Johnny. J’ai commencé par Sa raison d’être, Chanter et j’ai dû en faire une autre. France, très gentiment s’est approchée du piano et m’a dit cette phrase qui est un peu le gimmick : ‘C’est Michel, mais c’est pas Michel’. C’est un énorme compliment. J’ai bien fait mon boulot“, se souvient-il, visiblement pas vexé malgré le travail abattu pour lui proposer un bel album.