Pascale Arbillot avoue avoir fait “trop de Botox” : “On me disait que j’avais les joues trop maigres”

0
179

Au cours d’un entretien accordé à ELLE, paru le vendredi 23 octobre 2020, Pascale Arbillot a évoqué la difficulté du métier d’actrice. Elle dénonce les remarques abominables qu’on a pu lui faire sur son visage. C’est ça qui l’a poussée à avoir recours à la chirurgie esthétique. Celle qui présente le film Miss avoue avoir fait quelques injections de Botox.

À lire aussi

“On me disait que j’avais les joues trop maigres. Que je fronçais trop… Alors j’ai fait un peu trop de Botox : ça se voit dans Coco [le film de Gad Elmaleh, sorti en 2009, NDLR], je trouve. C’est une amie qui m’a ouvert les yeux en me disant : ‘Là tu déconnes avec ton visage.’ Mais s’émanciper des injonctions qui pèsent sur les actrices, ce n’est pas tous les jours facile“, déplore Pascale Arbillot. C’est la première fois que la comédienne évoque ses injections de Botox avec une telle sincérité.

En France, très peu d’artistes avouent avoir eu recours à la chirurgie, même minime. Parmi elles, on peut citer Amanda Lear, Evelyne Thomas ou encore Zazie.

Dans son entretien à ELLE, Pascale Arbillot – encore à l’affiche du film Les Apparences – évoque également son endométriose. “Cette maladie m’a fait entrer très tôt dans le vif de la vie. Elle a fait l’actrice, l’amie, la mère, la femme que je suis aujourd’hui”, a-t-elle déclaré. Malgré la maladie, elle avait réussi à tomber enceinte. Depuis, elle est devenue maman d’un garçon prénommé Léonard, né en 2005.

Par le passé, elle a été en couple avec l’acteur Artus de Penguern, décédé en 2013 après un accident vasculaire cérébral. Pascale Arbillot a également eu une idylle avec le réalisateur Bruno Chiche.

Retrouvez l’interview de Pascale Arbillot en intégralité dans le dernier numéro de ELLE.