Patrick Bruel, contaminé par le coronavirus, se confie: “On ne sort pas indemne”

0
292

C’est seul, à Paris, que Patrick Bruel a fait face au Covid-19, puisque ses enfants, Léon (14 ans ans) et Oscar (16 ans), sont partis dans le sud de la France avec leur maman, Amanda Sthers. La star explique l’arrivée des premiers symptômes, une vingtaine de jours plus tôt : “J’ai senti des symptômes du coronavirus un peu forts, dès le départ (…). Il y a aussi les symptômes d’une toux violente, d’une fièvre qui ne s’arrête pas vraiment. Enfin, il y a cette sensation de respirer difficilement. Mais c’est aussi lié à une forme de stress.” L’interprète de Tout recommencer ajoute alors : “Les choses ont un peu évolué, à un moment donné. J’ai tout fait tout pour me soigner, pour me protéger, pour avancer sans paniquer. Avec l’aide des médecins, au téléphone, j’ai pu régler la chose.”

L’heure est aujourd’hui au bilan de cette épreuve : “Évidemment, j’ai eu un peu peur à un moment donné. Mais ça va (…). On ne sort pas indemne d’une telle histoire, d’une telle aventure, d’une telle tragédie. Ça amène forcément à beaucoup de réflexions, à titre global, mais aussi à titre personnel, a-t-il confié à nos confrères. Là, on est vraiment dans l’essentiel. On ne fait que l’essentiel. On ne pense qu’à l’essentiel et on va à l’essentiel. Et on constate évidemment le nombre de futilités qui nous entourent. C’est peut-être là leçon à tirer de tout ce qui se passe.

Mais pour Patrick Bruel, “la plus grande réflexion” sera celle portée sur la nature et le réchauffement climatique : “On voit que l’air est en train de changer. Il fallait en arriver là pour se poser cette question, par exemple, et bien d’autres. Je crois à un incroyable signal d’alerte. Maintenant, est ce que nous allons prendre conscience de la mesure de ce qui est en train de se passer ?