Patrick Bruel opéré et en béquilles : “Il fallait vraiment passer par là”

0
78

Patience et rééducation seront les deux maîtres-mots de Patrick Bruel pour ces prochaines semaines. Le chanteur de 61 ans vient se faire opérer, une intervention qui le laisse pour le moment en béquilles et avec une grosse attelle à la jambe.

À lire aussi

C’est dans une vidéo publiée sur sa page Instagram le 2 octobre 2020 que l’interprète de l’inoubliable Casser la voix, a annoncé la nouvelle. “Et voilà, il fallait vraiment passer par là. Depuis le mois de janvier, on se demandait si on opérait ou si n’on opérait pas. On a fait une petite opération, et je crois qu’elle s’est bien passée. Quelques semaines de rééducation et ça sera parfait“, a-t-il lancé.

Malgré cette opération, Patrick Bruel n’en demeure pas moins actif. Le chanteur finalise la réalisation du DVD live de sa dernière tournée. Même si celle-ci a dû être interrompue en raison de la crise sanitaire, le chanteur souhaite quand même proposé à ses fans, et notamment à ceux qui n’auraient pas pu assister aux concerts accompagnant la sortie de son album Ce soir on sort (novembre 2018), la possibilité de se rattraper.

Quelques heures seulement avant l’annonce de son opération au genou droit, Patrick Bruel se trouvait sur la scène de l’Olympia. Le chanteur a participé au grand concert Unis pour le Liban diffusé en direct sur France 2 et France Inter, show parrainé par le trompettiste Ibrahim Maalouf. De nombreuses stars de la chanson française y ont participé à l’instar de Pascal Obispo et Vianney, tous deux accompagnés de leurs moitiés, de Florent Pagny, Bernard Lavilliers, Yannick Noah, Daniel Lévi (Les 10 commandements)…

Cette chute était dingue

L’opération de Patrick Bruel fait suite à la lourde chute dont il avait été victime lors des répétitions du dernier spectacle des Enfoirés. En janvier dernier, il était tombé de la scène située à plus de 1,50 mètres de hauteur, et avait atterri tout droit au beau milieu de la fosse. Le verdict était rapidement tombé : rupture des ligaments du genou droit.

Cela a été une année difficile pour moi, avec cette chute de scène aux Restos du coeur, entre autres. Cette chute était dingue, nous étions tous en répétition sur scène et il n’y avait pas de ligne de protection, ni de marquage au sol, je suis tombé de 1,60 m de haut sur le dos, s’était-il souvenu en juillet dernier, dans une interview accordée à Midi-Libre. Si mon genou n’avait pas cogné une paroi qui cachait les structures métalliques, est-ce que je serais en train de vous parler aujourd’hui ? Je ne sais pas. C’est le genou qui a pris, le ligament croisé postérieur a été rompu et le ligament latéral interne a été bousillé, il se remet peu à peu.