Patrick Fiori ravi, Michèle Bernier et Carla Bruni aux anges : une “Boîte à secrets” riche en émotion !

0
32

La huitième édition de La boîte à secrets a séduit de nombreux téléspectateurs lors de sa diffusion sur France 3, le 7 mai 2021. L’émission animée par Faustine Bollaert a en effet réuni 2,06 millions de téléspectateurs. Un joli succès pour ce programme mêlant musique et surprises. Vendredi, c’était au tour de Michèle Bernier, Patrick Fiori et Carla Bruni d’en prendre plein les yeux et les oreilles.

Après avoir lui-même réservé une jolie surprise à Claudio Capéo lors du précédent numéro, Patrick Fiori s’est retrouvé à son tour face à la fameuse boîte. L’interprète de 51 ans a ainsi eu la surprise de revoir Kendji Girac. Tout en profitant d’une performance musicale offerte par une chorale d’enfants, Patrick Fiori a également retrouvé sur scène Bénabar, Lola Dubini et Angelina (la gagnante de la quatrième édition de The Voice Kids).

Autre invité d’honneur, Carla Bruni a elle aussi été gâtée vendredi soir. L’interprète et épouse de Nicolas Sarkozy a en effet été surprise par un numéro de danse réalisé par Marie-Agnès Gillot, mais aussi par la venue de Julien Clerc. Ses amis Emmanuelle Seigner et Vincent Perez ont également fait le déplacement en son nom. Enfin, Michèle Bernier n’était pas en reste. C’est avec une grande émotion que la comédienne a découvert ses copines Mimie Mathy et Isabelle De Botton dans La boîte à secrets. Elle a également grandement apprécié la performance de Sheila, de même que l’apparition sur scène de Valérie Mairesse, Bernard Mabille, Jeanfi Janssens, Philippe Manoeuvre ou encore Jean-Luc Lemoine.

Des semaines de préparation

Comme l’a révélé la productrice Fanchon Giorda à 20 Minutes, il faut près de huit semaines d’enquête avant de mettre l’émission en boîte. “Il y a des journalistes qui passent leur vie au téléphone, à éplucher tous les livres que les artistes ont sortis, regarder toutes les émissions qu’ils ont faites“, a-t-elle précisé. Faustine Bollaert ne chôme bien évidemment pas. Elle aussi se renseigne sur ses invités avant de les recevoir sur le plateau : “Je regarde beaucoup les interviews que les personnalités ont pu donner, comme dans Thé ou Café ou La Parenthèse inattendue. Si on leur pose beaucoup de questions sur un thème, j’essaye de trouver un angle différent.”

Après avoir offert de jolis moments d’émotion lors des premières émissions, La boîte à secrets tente aujourd’hui d’offrir non seulement des larmes, mais aussi du rire. Lors de la première saison, on était sur une corde qui n’était que l’émotion. Maintenant, on joue avec plein de cordes. Ça nous ouvre plein d’autres possibilités que l’on n’avait pas l’année d’avant parce qu’on était plus focus sur l’émotion. Si les premiers numéros étaient donc très larmoyants, l’idée est désormais de passer du rire aux larmes en n’oubliant pas de faire quelques vocalises“, a précisé le producteur Jean-Philippe Lemonnier.